8 astuces naturelles contre les pellicules

Crédit photo Shutterstock

Crédit photo Shutterstock

Les pellicules sont causées par la desquamation anormale des cellules superficielles de l’épiderme du cuir chevelu.

Tous les 21 jours, les cellules de l’épiderme se renouvellent ce qui prendre environ 5 à 7 jours. Les cellules mortes disparaissent naturellement lors du brossage ou du lavage des cheveux et passent la plupart du temps inaperçu.

Les pellicules apparaissent lorsque ce cycle est accéléré et déréglé.
Les dérèglements peuvent apparaître lors d’irritations ou d’inflammations du cuir chevelu, de troubles hormonaux, de manque d’hygiène ou d’utilisation de produit inadapté a son type de cheveux, de stress intense, de troubles du sommeil, d’hyperactivité, d’une mauvaise alimentation et de tabagisme excessif.

Les irritations et les inflammations du cuir chevelu peuvent être causées par la pollution, les séches-cheveux, les produits de coiffage et de soins, les lissages ou les brossages excessifs…
L’inflammation du cuir chevelu peut entraîner une prolifération du champignon malassezia naturellement présent dans le cuir chevelu. La prolifération de ce champignon entraîne à son tour des inflammations et le cercle vicieux commence…

En plus du désagrément esthétique, les pellicules peuvent entraîner des démangeaisons.
Gratter le cuir chevelu peut entraîner des irritations et augmenter la production des pellicules.

Identifiez le type de pellicule.

Il existe 2 types de pellicules :

→ Les pellicules sèches qui touche les cuirs chevelus secs à normaux. Ces pellicules apparaissent suite à un dessèchement du cuir chevelu.
Ce sont de petites pellicules fines et blanches qui tombent sur nos épaules. Elles se détachent facilement.

→ Les pellicules grasses touchent les cheveux gras à mixtes et forment des amas de pellicules qui restent souvent accrochées aux cheveux. Les pellicules sont plus grosses, blanche à jaunâtre et collent aux cheveux. Le problème de ce type de pellicules est qu’elles forment des amas sur le cuir chevelu qui peuvent l’asphyxier.

1/ Bien choisir son shampoing

Les shampoings antipelliculaires ne conviennent pas aux pellicules sèches. Ils sont souvent trop irritants pour le cuir chevelu. Il faut dans ce cas un shampoing doux adapté aux cheveux secs.

Les shampoings antipelliculaires ou purifiants conviennent aux cheveux gras.

Limitez les shampoings contenant des silicones qui « étouffent » les cheveux et le cuir chevelu.

Vous pouvez remplacer votre shampoing conventionnel par des shampoings « maison » aux poudres de plantes et à l’argile. Plus doux et moins irritant pour le cuir chevelu.

Une idée recette de shampoings maison ici ou .

2/ Arrêter d’agresser votre cuir chevelu

→ Limitez le brossage des cheveux à une ou deux fois par jour maximum. Utilisez un peigne ou une brosse douce.

→ Limitez l’usage du sèche-cheveux qui assèche le cuir chevelu. Pareil pour le lissage et les brushings.

→ Nettoyer vos brosses et peignes régulièrement pour limiter la prolifération des bactéries et des champignons qui peuvent provoquer des irritations. (faites tremper peignes et brosses dans de l’eau vinaigrée et laver au savon).

→ Attention à l’usage des laques et autres produits coiffants qui étouffent les cheveux et qui sont parfois irritants.

→ Les colorations chimiques sont asséchantes et irritantes pour le cuir chevelu, des alternatives naturelles existe avec le henné ou les poudres de plantes.

3/ Adopter l’eau de rinçage vinaigré

Le rinçage à l’eau vinaigrée prévient la formation des pellicules. Vous pouvez utiliser l’eau vinaigrée à chaque shampoing.

Je vous parle des bienfaits du vinaigre pour les cheveux ici et des recettes d’eau vinaigrée .

4/ Le bicarbonate de soude dans le shampoing

Ajoutez 1 cuillère à café de bicarbonate de soude à votre portion habituelle de shampoing réduit les pellicules grasses.

Le bicarbonate de soude permet de détacher les pellicules du cuir chevelu, mais attention, n’en utilisez pas plus d’une fois par semaine, car cela peut irriter le cuir chevelu.

5/ Les hydrolats

Entre chaque shampoing, brumisez de l’hydrolat de lavande fine, menthe poivrée ou romarin à verbénone sur vos cheveux.
Non seulement cela va les rafraîchir, mais ça va également purifier et assainir en douceur le cuir chevelu.

J’applique 3 ou 4 pulvérisations d’hydrolat de menthe poivrée sur mon cuir chevelu et la longueur chaque matin, je masse et je laisse mes cheveux sécher tranquillement avant de les coiffer.

6/ Les huiles essentielles

Vous pouvez ajouter à votre shampoing habituel des huiles essentielles assainnissantes, purifiantes et stimulantes du cuir chevelu.
C’est le cas pour l’huile essentielle de romarin à verbénone, de cade, de Tea tree et de palmarosa.

Si vous avez les cheveux secs et le cuir chevelu sensible, utilisez les huiles essentielles de lavande vraie, de palmarosa ou d’ylang-ylang qui vont apaiser les démangeaisons et stimuler le cuir chevelu en douceur.

7/ Les bains d’huile

Les bains d’huile avant chaque shampoing permettent de nourrir, hydrater et stimuler le cuir chevelu.

Si vous avez les cheveux gras, favoriser les huiles végétales de baie de laurier, de sapote, de noisette ou de jojoba.

Si vous avez les cheveux secs, choisissez l’huile végétale de coco, d’olive, de sésame ou de jojoba.
Vous pouvez intégrer une petite dose d’huile de ricin qui fortifie le cuir chevelu et les cheveux (en petite quantité, car c’est une huile visqueuse difficile à retirer).

Je vous parle plus en détail des bains d’huile ici.

8/ Faite un masque capillaire adapté

→ Le yaourt nature apaise les démangeaisons, hydrater et nourrir les cheveux et le cuir chevelu. Appliquez le yaourt nature sur le cuir chevelu en massant et sur toute la longueur des cheveux. Protéger vos cheveux avec une charlotte ou un film plastique étirable pour maintenir la chaleur et éviter que le masque dégouline. Rincez à l’eau tiède et réaliser votre shampoing habituel.

→ Les blancs d’oeufs en neige sont absorbant, nettoyant et sont riche en protéines.
Appliquez de la même façon que pour le yaourt nature.

→ Le jus de citron est astringent, purifiant, drainant. Il assainit le cuir chevelu.
Vous pouvez l’utiliser en eau de rinçage ou l’intégrer dans un masque.

→ Les purées d’avocats ou de bananes sont nourrissantes, hydratantes et protectrices. Elles sont idéales pour les cheveux secs.

Et vous, avez-vous une astuce contre les pellicules ?




Rendez-vous sur Hellocoton !

  11 comments for “8 astuces naturelles contre les pellicules

  1. Emmanuelle
    16 octobre 2015 at 14 h 17 min

    Merci pour ce superbe article, ainsi que ton temps !

  2. 16 octobre 2015 at 22 h 01 min

    Merci pour cet article !!! J’ai de la chance, je n’en ai jamais !

    • 17 octobre 2015 at 9 h 07 min

      Bonjour Diane,
      Merci pour ton message, tu as en effet de la chance ! Je ne me plaint pas, ça ne m’arrive pas trop souvent mais ce n’est pas agréable.
      Bon week-end

  3. 17 octobre 2015 at 7 h 30 min

    Un sujet rarement évoqué malgré le nombre de personnes concernées, je trouve ton article très complet avec plein d’astuces faciles et rapides.
    Je n’ai pas ce problème mais on ne sait jamais, ça fait partie des trucs à savoir pour pouvoir y remédier.
    Bon week-end Séverine, bises.

  4. 17 octobre 2015 at 10 h 15 min

    Aucun souci de ce côté là mais j’ai un pote qui en souffre du coup je vais lui donner le lien de ton article !
    BIsous

  5. Ebru
    15 mars 2017 at 15 h 49 min

    Bonjour,
    Merci pour cet article, mais par quoi commencer ? Je souffre de pellicules grasses et démangeaisons depuis plusieurs mois, j’ai essayé pas mal d’astuces sur un an et ça n’aide pas (shampoing avec de la poudre d’argile et rhassoul, huile essentielle, huile de jojoba pour cheveux gras, shampoing bio antipelliculaire, eau de rinçage vinaigre). J’ai dû revenir à un shampoing dermatologique antipelliculaire récidivante pour assainir mon cuir chevelu. Merci de votre aide 🙂

Laisser un commentaire