Extrait concentré d’hibiscus par macération hydro-glycériné

Crédit photo Herbio'tiful

Crédit photo Herbio’tiful

J’aime beaucoup faire mes propres macérâts qu’il s’agisse de macérât huileux, vinaigré ou glycériné.
Aujourd’hui, je vous propose une recette de macérât hydro-glycériné. C’est très simple à réaliser et le temps de macération est plus court que pour un macérât huileux.

Avec ces macérâts hydro-glycériné, on obtient un extrait concentré que l’on peut utiliser aussi bien en cosmétique qu’en phytothérapie. L’avantage de ces préparations est que l’on peut les utiliser en ingestion pour les enfants, les femmes enceintes et les animaux (ce qui n’est pas conseillé pour les préparations à base d’alcool).

La conservation des macérâts hydro-glycériné est de 4 à 6 mois avec un stockage, si possible, au réfrigérateur. Je vous conseille donc d’en réaliser de petite quantité pour ne pas gaspiller.

Pourquoi un extrait concentré d’hibiscus ? Comment l’utiliser ?

L’extrait concentré d’hibiscus peut être utilisé en cosmétique dans les crèmes pour le visage et le corps, les masques et les gommages pour son action antioxydante, tonifiante, vitaminée et adoucissante.

Dans les baumes à lèvres et les préparations cosmétiques comme colorant naturel. On obtient un magnifique fuchsia !

L’extrait concentré d’hibiscus s’utilise également en usage interne pour stimuler la digestion et apaiser les infections urinaires.

Ingrédients

10 g de fleurs d’hibiscus sèches
70 g de glycérine végétale
30 g d’eau minérale

Réalisation

1/ Dans un pot préalablement désinfecté, déposez les fleurs séchées d’hibiscus puis recouvrez avec la glycérine et l’eau.
2/ Refermez le pot hermétiquement et remuez.
3/ Laissez macérer une semaine en remuant le pot de temps en temps.
4/ Filtrez et stockez dans un flacon hermétique.

Crédit photo Herbio'tiful

Crédit photo Herbio’tiful

Conservation : jusqu’à 6 mois au réfrigérateur.

Le choix des ingrédients

La glycérine est un agent hydratant et adoucissant. C’est également un solvant qui permet l’extraction des principes actifs des végétaux.

L‘eau minérale permet de diluer la glycérine et d’extraire les composants hydrosolubles de la plante.

L’hibiscus est un puissant antioxydant grâce à l’anthocyane qu’il contient. Il est également riche en vitamine C. Cette plante a des vertus hydratantes, adoucissantes, assouplissantes et elle stimule la régénération de la peau grâce aux acides de fruits. De plus, son pouvoir colorant est très intéressant dans la cosmétique maison.
En usage externe, c’est un tonique digestif, un antiseptique urinaire et un diurétique.

Et vous, réalisez-vous vos macérats et extraits concentrés ? Comment les utilisez-vous ?

 

Important

Si vous réalisez des recettes de cosmétiques, de soins, d’entretien de la maison ou autre DIY présentées sur ce blog, Herbio’tiful décline toute responsabilité quant aux éventuelles allergies ou mauvaises manipulations.
Veillez à prendre toutes les précautions de confection et d’usage.
L’utilisation des huiles essentielles n’est pas anodine, veillez à prendre les précautions d’usages : test d’innocuité, précautions d’emploi….

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

  19 comments for “Extrait concentré d’hibiscus par macération hydro-glycériné

  1. 3 juillet 2015 at 9 h 57 min

    Bonjour, merci beaucoup pour ton article!!! je savais pas trop quoi en faire maintenant oui. Bonne journée 😉

  2. 3 juillet 2015 at 9 h 58 min

    C’est top cette recette ! Ça doit être génial dans les blush crème, gloss et baumes à lèvre, pour changer de la betterave 🙂 Super idée. Si tu l’utilises en cosmétique, n’oublie pas de nous faire partager un petit swatch 😉 ce serait très sympa.

    • 3 juillet 2015 at 10 h 00 min

      Merci Mangue et Mascara !
      J’ai prévu de vous proposer quelques recettes avec cet extrait concentré d’hibiscus.
      Bonne journée.

  3. 3 juillet 2015 at 17 h 30 min

    J’ai justement ramené des feuilles d’hibiscus séchées du Mexique… Est-ce qu’on peut appliquer le macérat sur la peau tel quel ??

    • 3 juillet 2015 at 18 h 03 min

      Bonjour Bérénice,
      C’est super d’avoir pu ramener de l’hibiscus dans tes bagages. Les macérât hydro-glycériné peuvent d’utiliser seul sur la peau mais attention, en ce qui concerne celui d’hibiscus, il colore la peau…du coup, j’aurais tendance de te dire d’éviter.
      Bon week-end

      • 3 juillet 2015 at 19 h 15 min

        Ok merci pour ta réponse et bon week end !:)

  4. 3 juillet 2015 at 23 h 29 min

    Bonsoir Séverine
    merci pour cette chouette recette, elle me tente bien, je n’ai encore jamais fait ce type de macérat.
    J’ai vu que dans « Réalisation » tu parles de vinaigre de cidre, mais il n’est pas dans les ingrédients 😉
    Sinon, la couleur fushia dont tu parles tient-elle avec le temps dans les cosmétiques maison ?
    merci, et bonne soirée

    • 4 juillet 2015 at 7 h 30 min

      Merci Céline de m’avoir signalé cette erreur, j’ai fait en même temps un macérât vinaigré et je me suis mélangée les pédales…
      J’ai modifié l’article.
      J’ai testé la couleur dans une crème, une chantilly pour le corps (dont je publierais la recette la semaine prochaine) et un scrub et elle tient bien.
      Je n’ai pas encore testé en savonnerie pour voir ce que ça donne mais c’est prévu pour ce week-end….
      Bon week-end et à bientôt.

      • 4 juillet 2015 at 20 h 52 min

        Oh merci pour ta réponse, j’attends avec impatience de voir ce que cela donne en particulier en SAF qui modifie tellement les couleurs végétales…
        Bon week-end Séverine

        • 11 juillet 2015 at 9 h 38 min

          Alors, après une semaine de saponification le macérât d’hibiscus donne une couleur marron clair avec quelques pigment rosé….pas du tout le beau fuschia d’origine. Dommage !

  5. 4 juillet 2015 at 14 h 44 min

    Bonjour Séverine,
    J’aime beaucoup réaliser des macérâts en général et les fleurs d’hibiscus sont très parfumées, alors j’imagine que ce macérât sent très bon.
    Jusqu’à présent, je ne faisais que des tisanes avec les fleurs d’hibiscus, désormais, je ferai aussi ce macérât.
    Faut-il laisser macérer dans le noir ou au soleil, je ne sais jamais trop, ça dépend des macérâts je crois.
    Je réalise ce type de préparation et les utilise souvent comme base pour les shampooings, les dentifrices, etc…en fonction de leurs propriétés et de mon envie.
    Bon week-end à toi.

    • 5 juillet 2015 at 17 h 11 min

      Bonjour Clémentine,
      Merci pour ton message.
      Ce macérât n’est pas trop parfumé, surement parce que je l’ai réalisé avec des fleurs séchées mais la couleur est super; d’ailleurs, il faut l’utiliser avec modération en usage externe car ça colore vraiment bien la peau…
      Les macérâts hydro-glycérinés, je les laisse macérer à température ambiante et à l’abri de la lumière contrairement au macérât huileux; ensuite, une fois filtré, je les conserve au réfrigérateur.
      Bon week-end.

      • 5 juillet 2015 at 18 h 06 min

        Merci pour ta réponse, je vais donc faire ainsi.
        Bonne soirée à toi.

  6. 7 juillet 2015 at 8 h 59 min

    J’en avais déjà fait et c’est vrai que la couleur est superbe !*
    Bisous

    • 7 juillet 2015 at 18 h 05 min

      Maintenant, il ne me reste plus qu’à tester en savonnerie pour voir si la couleur tient…
      Bisous Karine.

  7. 20 juillet 2015 at 14 h 05 min

    Je fais beaucoup de macérat huileux (vanille, carotte, etc), mais je n’ai jamais encore tenté de macérats à la glycérine. C’est tentant, d’autant que je viens d’acheter des fleurs d’hibiscus pour faire du bissap. As-tu déjà essayé de faire un macérat de ce type avec du concombre ?

    • 20 juillet 2015 at 18 h 07 min

      J’aime également beaucoup les macérâts.
      En ce qui concerne les macérâts hydro-glycériné, je n’ai pas encore essayé le concombre mais c’est une bonne idée, il faudrait que j’essaie. Je viens d’en faire un avec des feuilles de lierre; un second avec du café et un autre avec des fleurs de tilleul.

  8. Chantal
    29 septembre 2017 at 22 h 06 min

    Bonjour,

    J’ai réalisé l’extrait d’Hibiscus et je souhaiterai également l’utiliser par voie interne pour soigner des inflammations urinaires, connaissez-vous les dosages? ..et merci pour vos recettes Magiques***

Laisser un commentaire