La food cosmétique #1

Crédit photo Herbio'tiful

Masque vitaminé au kiwi – Crédit photo Herbio’tiful

La food cosmétique, vous connaissez ?

Il s’agit d’utiliser des ingrédients que l’on trouve dans notre cuisine pour faire des recettes beauté (principalement des masques) ou des remèdes pour traiter ou soulager un problème précis (acné, brûlures, coup de soleil…).

L’intérêt de la food cosmétique est de pouvoir réaliser des cosmétiques très simples à partir d’ingrédients que l’on trouve dans notre cuisine et des déchets ménagers (épluchures, marc de café, sachet de thé, fruits abîmés…). Une cosmétique antigaspillage, économique, écologique et accessible à toutes.

L’objectif de ce type de cosmétique n’est pas de gaspiller des denrées alimentaires, mais d’utiliser de petites portions pour limiter le gaspillage et lorsque c’est possible, utiliser des ingrédients impropres à la consommation (fruits et légumes pourris, épluchures, yaourt dont la date de péremption est dépassée…) ou des restes de cuisine (blancs ou jaunes d’oeuf…).

Voici une liste (non exhaustive) des ingrédients que l’on peut utiliser en cuisine et en cosmétique. La liste étant très longue, je vous propose l’article en deux parties. La seconde partie sera consacrée aux fruits et aux légumes.

Le miel

On utilise le miel pour ses vertus hydratantes, adoucissantes, régénérantes, apaisantes, cicatrisantes, antioxydantes et antibactériennes.
Les masques aux miels pour le visage permettent de redonner de l’éclat aux teints ternes; de réduire l’apparition des rides grâce à sa richesse en antioxydant; de favoriser la cicatrisation des peaux abîmées (coup de soleil, gerçures, crevasses, acné, eczéma…); de réduire l’acné grâce à ses vertus antibactériennes; d’apaiser les peaux atopiques (eczéma, psoriasis, dermatite…).

Sur les cheveux, le miel va également avoir des propriétés hydratantes et adoucissantes, mais il est difficile à retirer surtout si vous avez les cheveux longs ! Attention également, les masques capillaires au miel ont tendance à éclaircir les cheveux.

Je vous invite à consulter mon article précédent « masque au miel pour le visage – 12 recettes express »

Les œufs

Les jaunes d’oeuf sont riches en vitamines et protéines, ils apportent un véritable coup de fouet à notre peau et nos cheveux. On utilisera le jaune d’oeuf sur les peaux et les cheveux ternes, fatigués, déshydratés, abîmés ou manquants d’éclat.
La vitamine B5 et B8 (appelé également biotine) favorisent la repousse des cheveux.

Recette de la mayonnaise pour cheveux : Au fouet électrique, battez 2 jaunes d’oeuf avec 4 cuillères à soupe d’huile végétale de votre choix et appliquez la « mayonnaise » sur vos cheveux pendant 30 minutes. Rincez à l’eau tiède.

Les blancs d’oeuf sont désincrustants, nettoyants et lissants. On utilisera les blancs d’oeuf pour un nettoyage doux de la peau et comme soin « lissant » pour les peaux matures et le contour des yeux (anticernes).

Masque désincrustant : battez un blanc d’oeuf avec 4 gouttes d’huile essentielle de niaouli et appliquez sur le visage pendant 15 minutes. Rincez à l’eau tiède.

Le yaourt nature

Le yaourt est réparateur et apaisant, il va permettre de réparer les lèvres gercées, les peaux abîmées (coup de soleil, brûlures, gerçures, eczéma…).
Il est également hydratant et nourrissant pour la peau et les cheveux.
Il apaise les démangeaisons du cuir chevelu notamment en cas de pellicules.
Il atténue les taches disgracieuses sur la peau et réduit les vergetures.

Masque capillaire hydratant et réparateur : mixer 1 banane avec 1 yaourt nature. Appliquez le masque sur les cheveux, enrouler vos cheveux d’un film plastique et laisser poser 30 minutes avant de rincer.

Le curcuma

De par sa richesse en antioxydant, le curcuma est un soin anti-âge puissant. Il inhibe l’activité de l’élastase (une enzyme responsable du vieillissement cutané et de l’apparition des rides). 
Le curcuma est également bénéfique pour les cheveux. Il apaise les cuirs chevelus irrités, rend les cheveux souples et brillants. Cependant, soyez prudent, le curcuma à tendance à colorer les cheveux et donner des reflets jaunes.

Masque anti-âge : mélanger 1 cuillère à soupe de miel, ½ cuillère à café de curcuma et 1 cuillère à café de farine de riz. Appliquer sur le visage pendant 15 minutes. Rincer à l’eau tiède.

Crédit photo Herbio'tiful

Vinaigre d’ortie – Crédit photo Herbio’tiful

La cannelle

La cannelle est antibactérienne et antioxydante. On l’utilisera pour les peaux matures, les peaux grasses et acnéiques.

Attention, la cannelle peut être dermocaustique. Assurez-vous que vous supportez la cannelle en réalisant un test sur une petite zone avant application.

Masque anti-acné: mélanger 1 cuillère à soupe de miel, 1 pointe de couteau de poudre de cannelle et le jus d’1/2 citron. Appliquer pendant 15 minutes et rincer à l’eau tiède.

Le vinaigre de cidre

Le vinaigre de cidre est riche en minéraux: phosphore, calcium, souffre, magnésium, fer, fluor, silicium, bore, zinc, cuivre, manganèse et sélénium. Il contient également des vitamines (A, B1, B2, B3,C et P), des acides essentiels, des enzymes et de la pectine.
Il favorise la circulation sanguine, en friction sur les jambes en cas de jambes lourdes ; relaxe les muscles, soulage les crampes et douleurs musculaires ; il soulage les démangeaisons, piqûres d’insectes, eczéma, psoriasis, urticaire ; il apaise les brûlures et les coups de soleil ; il réduit les effets cutanés du vieillissement, illumine le teint et purifie la peau en profondeur .

Voir la recette de l’eau de rinçage pour les cheveux ou du vinaigre d’ortie.

Le bicarbonate de soude

Le bicarbonate de soude est déodorant ; adoucissant (il apaise les démangeaisons et les irritations) ; il assèche les boutons ; blanchit les dents ; absorbe l’excès de sébum (dans les shampoings secs) ; adoucit les cheveux et réduit les pellicules (en eau de rinçage) ; exfolie la peau ; prévient les maladies bucco-dentaires et rafraîchit l’haleine (en bain de bouche).

Recette en cas de bouton disgracieux : mélanger un peu de bicarbonate de soude avec de l’eau pour former une pâte épaisse. Appliquer la pâte sur le bouton et laisser poser 20 minutes. Rincez à l’eau tiède.

La fécule de maïs

La fécule de maïs peut remplacer le talc pour les fesses de bébé ou pour absorber l’excès de transpiration des pieds et des aisselles. En masque, la fécule de maïs va absorber l’excès de sébum et les impuretés de la peau.
Appliquez sur cheveux secs, elle va absorber l’excès de sébum et remplacer un shampoing sec.

La farine de pois chiche

La farine de pois chiche est riche en antioxydant ce qui en fait un soin anti-âge parfait ! En masque sur la peau, elle donne un coup d’éclat et unifie le teint.
La farine de pois chiche a également des vertus détergentes (vous n’avez jamais vu de la mousse apparaître en nettoyant des pois chiches?) et absorbantes. On utilisera ses vertus dans les shampoings et les masques nettoyants.

Recette de shampoing à la farine de pois chiche : mélanger 4 cuillères à soupe de farine pois chiche avec 6 cuillères à soupe d’eau, remuer et appliquer sur les cheveux. Massez le cuir chevelu pour bien repartir le mélanger et laisser poser 10 minutes. Rincez à l’eau tiède.

La farine de riz

La farine de riz est riche en antioxydants, elle éclaircit la peau, unifie le teint et favorise l’hydratation de la peau.
On utilise également la farine de riz comme matifiant dans une crème pour le visage ou en poudre libre.

Astuce matifiante : appliquez de la farine de riz avec un pinceau après avoir appliqué votre crème de jour pour matifier votre peau. Vous pouvez ensuit appliquer votre maquillage habituel.

L’eau de riz

L’eau de trempage du riz est riche en amidon. Elle tonifie, adoucit la peau et limite l’apparition de point noir.
Le riz favorise la production de collagène et le maintien de l’hydratation de la peau (en limitant les pertes en eau de la peau).
Riche en antioxydant et contenant de la vitamine E, l’eau de riz est un excellent antirides naturel.

Lotion à l’eau de riz : déposer l’eau de trempage du riz dans un flacon spray et appliquer 3 ou 4 pulvérisations sur votre visage après nettoyage. Appliquer ensuite votre crème habituelle.

Les huiles végétales

Les huiles végétales sont un incontournable de notre cuisine, mais aussi de notre trousse de beauté !
Toutes les huiles végétales ont des propriétés pour notre santé et notre beauté. Choisissez l’huile qui vous convient en fonction de votre type de peau ou de cheveux.

Les huiles végétales permettent de réaliser des macérât huileux (huiles infusées permettant d’extraire les actifs de la plante infusée) ; des sérums huileux pour la peau ; des bains d’huile pour les cheveux ; des huiles de massage ; des baumes …

L’huile végétale permet également un démaquillage en douceur.

Sérum bonne mine : mélanger 50 % d’huile végétale d’abricot, 20 % d’huile végétale de chanvre et 30 % d’huile végétale d’avocat. Appliquer une noisette de sérum à la place de votre crème de nuit.

Le lait de coco

Le lait de coco est très hydratant et nourrissant pour les cheveux. C’est un ingrédient qui stimule la repousse des cheveux, apporte de la souplesse, de la brillance et de la douceur aux cheveux. De plus, il favorise un démêlage.

Pour le visage, il vous permettra de réaliser des masques apaisants, hydratants et nourrissants.

Le lait de coco peut être appliqué sur les coups de soleil, les brûlures, les vergetures, les gerçures et les crevasses.

Masque capillaire démêlant avant shampoing : Mélanger 6 cuillères à soupe de lait de coco épais et 2 cuillères à soupe de poudre d’orange. Remuer et appliquer sur les cheveux. Laisser poser 30 minutes avant de rincer et de faire votre shampoing habituel.

le thé vert Matcha

La richesse en antioxydants du thé vert Matcha en fait un ingrédient particulièrement bien adapté aux peaux matures, abîmées, sensibles. Il permet de lutter contre le vieillissement prématuré de la peau (lié par exemple à une exposition solaire trop importante) ; il va limiter l’apparition des rides et de la dégradation du collagène.
Il va apaiser les peaux sensibles grâce à son action anti-inflammatoire et protectrice. Il stimule la production de céramides qui forme une barrière protectrice.
Sur les peaux grasses, mixtes ou acnéiques, le thé vert Matcha va réguler le sébum grâce à sa richesse en tannins et son action astringente.
C’est également un ingrédient que l’on peut intégrer aux soins amincissants, raffermissants ou anticellulite, car il contient de la caféine qui stimule la combustion des graisses stockées et favorise le drainage en cas de rétention d’eau.

Le thé vert

Le thé vert à des vertus similaire au thé vert matcha.
Vous pouvez utiliser vos restes de thé vert pour réaliser une lotion visage ou capillaire.

Les sachets de thé

Les sachets de thé sont des déchets ménagers que l’on peut réutiliser en cosmétique.
Appliquez un sachet de thé humide sous les yeux permet de réduire les cernes et les poches, car le thé augmente l’afflux sanguin. Il permet également de réduire les rougeurs et les irritations cutanées.

Les infusions

Les infusions de plante font d’excellentes lotions pour la peau et des eaux de rinçage pour les cheveux.
Par exemple, l’infusion de camomille pourrait être utilisée pour apaiser les peaux abîmées et les cuirs chevelus irrités ; l’infusion d’hamamélis permet de stimuler la circulation sanguine et limite les rougeurs ; l’infusion de pétale de rose favorise la cicatrisation et est bénéfique pour les peaux matures….

Le marc de café

Le marc de café est un déchet ménager qui a bien des utilités !

En cosmétique, on l’utilisera comme exfoliant doux pour le visage et le corps ; comme tenseur pour lisser les cernes et les poches ; comme anticellulite (en macération ou en massage exfoliant) ; comme désodorisant ; pour faire briller et stimuler la pousse des cheveux.
Attention, sur les cheveux, son usage fréquent a tendance à foncer les cheveux.

Exfoliant anti cellulite : mélanger 1 cuillère à soupe de marc de café, le jus d’1/2 citron et 1 cuillère à soupe d’huile de macadamia. Remuez et utiliser en soin exfoliant sur les cuisses. Massez pendant 2 minutes chaque cuisse et laissez poser 5 à 10 minutes. Rincez à l’eau tiède.

Le sel

Le sel est riche en sels minéraux et oligoéléments. Il reminéralise la peau et à un effet détoxifiant et décongestionnant. On l’utilise principalement dans les bains ou les bains de pieds, mais aussi comme exfoliant doux pour le visage et le corps.

Les exfoliants naturels

Vous trouverez dans votre cuisine des ingrédients exfoliants qui vous permettront de réaliser un gommage maison.
Parmi ces ingrédients : le sucre, le sel, le bicarbonate de soude, le marc de café, la pulpe de noix de coco râpé, les pépins de fraise ou de kiwi, la poudre d’amande, la poudre de riz, les graines de pavot, les flocons d’avoine….

Pratiquez-vous la food cosmétique et avez-vous utilisé un de ces ingrédients en cosmétique maison ?

 

Important

Si vous réalisez des recettes de cosmétiques, de soins, d’entretien de la maison ou autre DIY présentées sur ce blog, Herbio’tiful décline toute responsabilité quant aux éventuelles allergies ou mauvaises manipulations.
Veillez à prendre toutes les précautions de confection et d’usage.
L’utilisation des huiles essentielles n’est pas anodine, veillez à prendre les précautions d’usages : test d’innocuité, précautions d’emploi….




Rendez-vous sur Hellocoton !

  12 comments for “La food cosmétique #1

  1. 12 avril 2016 at 21 h 43 min

    Merci pour cet article!
    Il rejoint totalement ma façon de concevoir la cosmétique maison, avec l’argile en plus te les huiles essentielles.
    Quand je pense qu’avant je passais par aroma-zone, depuis que j’ai découvert la vraie slow cosmétique et la food-cosmétqiue je fais de grandes économie et ma peau s’en porte mieux.

    • 13 avril 2016 at 18 h 09 min

      Bonjour Soline,
      Pourquoi se compliquer la vie quand on peut faire simple…et avoir un excellent résultat.
      La Slow cosmétique a également révolutionner ma salle de bain et surtout ma peau et mes cheveux !
      A bientot

  2. Eve
    13 avril 2016 at 10 h 20 min

    Hello à toi ! Je découvre à peine ton blog, mais déjà,je sens que je vais avoir de la lecture, chouette !
    La food cosmétique, je t’avoue que je suis un peu mitigée. Je répugne beaucoup à utilser, par exemple, des fruits (bananes, avocats), des légumes, ou même du chocolat pour mes soins beauté. J’ai l’impression que c’est du gâchis alimentaire qui part ensuite à l’écoulement… En revanche, utiliser de l’huile, du vinaigre, des poudres de plantes ou même des farines en petite quantité, je trouve cela moins dérangeant. Mais disons que pour les aliments que j’ai cités plus haut, je sais qu’ils me feront plus de bien si je les ingère, que si je les utilise seulement en externe. Enfin, voilà, je ne sais pas ce que tu en penses ?
    Bonne journée ^^

    • 13 avril 2016 at 18 h 05 min

      Coucou Eve,
      Je suis d’accord avec toi, la beauté passe avant tout par l’alimentation ! C’est la base. Et les ingrédients que l’on consommes sont souvent bien plus efficace que ceux qu’on utilise en cosmétique.
      Je comprend que tu sois partagée et que tu puisses trouver que c’est du gâchis. Personnellement, je n’achèterais jamais des aliments uniquement pour les cosmétiques mais cela ne me choque pas d’utiliser de petites quantités d’aliments pour réaliser des soins. Disons que cela me choque moins que d’acheter des masques hors de prix avec du sur-emballage et qui ont fais des centaines (ou milliers) de kilomètres pour arriver jusqu’à moi…
      Bonne soirée et à bientôt.

  3. 13 avril 2016 at 10 h 53 min

    Je connaissais le principe (et je l’applique parfois, notamment avec l’huile de coco qui me sert aussi bien en cuisine qu’en tartinage corporel), mais j’avoue que je l’utilise assez peu… cela dit, ton article m’a donné quelques bonnes idées à tester, notamment avec les œufs (je me plains tout le temps d’en avoir trop, me poules étant de véritables usines), et le marc de café sur mes cheveux…
    Je garde tout, merci beaucoup! 🙂

    • 13 avril 2016 at 17 h 56 min

      Merci de ton message Suny !
      Le marc de café est un super ingrédient pour les cheveux mais aussi en exfoliant. N’hésites pas à faire des tests.
      Bonne journée.

  4. 13 avril 2016 at 14 h 03 min

    Voilà un article qui me parle vraiment, super ! C’est mon mode de fonctionnement, je ne peux donc que l’approuver 😉
    Merci Séverine pour toutes ces infos, il faudrait faire de fiches maintenant avec ce contenu, ou un document…
    Très belle idée, passe une belle journée.
    Bises, à très bientôt.

    • 13 avril 2016 at 17 h 55 min

      Merci Clémentine !
      J’ai le projet de faire des fiches téléchargeables mais c’est le temps qui me manque…
      Bises et à bientôt

  5. 14 mai 2016 at 16 h 14 min

    J’ai hâte de voir ces fiches!
    Après quelques recherches sur le sujet, on trouve très peu d’articles sur le sujet, comme si utiliser la nourriture était tabous pour les cosmétiques. Je suis de prés les vidéos d’Alès Boucher complètement food cosméteuse! J’adore;
    Aurais tu d’autres pistes?

    • 14 mai 2016 at 21 h 18 min

      Alors, je t’avoue que j’ai moi aussi du mal à trouver des infos, des recettes et les propriétés cosmétiques de certains ingrédients.
      L’utilisation de nourriture en cosmétique est un vaste débat. Beaucoup sont contre car elles trouvent que c’est du gaspillage alimentaire. Personnellement, je trouve ça assez hypocrite car pour créer un cosmétique (même bio), il faut également produire des ingrédients qui aurait pu servir à d’autres applications, produire du plastique, des emballages, sans parler du transport…Alors que lorsqu’on utilise de la nourriture, on peut utiliser des ingrédients locaux et de saison mais aussi les déchets ménagers qui aurait été destiné au compost ou à la poubelle comme les épluchures.
      La seule piste que je peux te donner, c’est comme ça que je fais, c’est de regarder les valeurs nutritionnelles et les vertus d’un aliments sur la santé et de les transposer aux valeurs cosmétiques. Par exemple, la carotte est riche en bétacarotène, en vitamines, a des vertus anti-inflammatoires…on peut donc s’attendre qu’en masque, la purée de carotte ait les mêmes applications.
      Bon week-end et à bientôt

  6. 15 mai 2016 at 22 h 00 min

    Merci d’avoir pris le temps de répondre.

Laisser un commentaire