Huile de massage décontractante

Crédit photo Herbio'tiful

Crédit photo Herbio’tiful

Besoin d’une huile de massage décontractante pour vous relaxer ou apaiser une tension musculaire ? J’ai ce qu’il faut !

Il y à quelques semaines, j’ai « expérimenté » la névralgie intercostale. Expérience dont je me serais passé car j’ai rarement ressentis une douleur aussi violente. Après cet épisode, j’ai conservé quelques contractures musculaires dans le haut du dos et les épaules.

Alors j’ai multiplié par deux la séance d’étirements (matin et soir) et j’ai confectionné une huile de massage décontractante aux huiles essentielles que j’applique tous les soirs après la douche pour apaiser les tensions musculaires du haut du dos mais aussi pour me détendre.

Ingrédients

100 ml d’huile végétale de macadamia
50 ml d’huile végétale de chanvre
20 gouttes d’huile essentielle de Lavande aspic
10 gouttes d’huile essentielle d’Hélichryse italienne
10 gouttes d’huile essentielle de Gaulthérie odorante
10 gouttes de vitamine E

Réalisation

1/ Mélangez tous les ingrédients.
2/ Stockez dans un flacon préalablement désinfecté.

C’est prêt ! Il ne reste plus qu’à masser !

Conservation : 6 mois – la vitamine E limite le rancissement des huiles végétales et favorise la conservation.

Comment utiliser l’huile de massage décontractante ?

Après votre douche (ou un bon bain chaud), massez les zones contractées jusqu’à ce que l’huile de massage ait pénétré.

En cas de douleur plus intense, massez les zones endolories jusqu’à 3 fois par jour.

Le choix des ingrédients

L’huile végétale de macadamia et l’huile végétale de chanvre sont des huiles drainantes, qui pénètrent facilement et ne laissent pas la peau grasse. J’utilise principalement l’huile de macadamia pour les massages car j’apprécie ça texture et le fait que son odeur soit neutre.

L’huile essentielle de lavande aspic est antispasmodique, décontractante musculaire et relaxante.

L’huile essentielle d’hélichryse italienne est antispasmodique et anti-inflammatoire.

L’huile essentielle de gaulthérie odorante est antispasmodique, anti-inflammatoire, antidouleur, décontractante.

Résultats

Je n’ai pu appliquer l’huile de massage qu’une fois par jour, le soir après ma douche. J’ai massé environ 3 à 5 minutes, le temps de faire pénétrer l’huile. J’ai commencé à ressentir les effets positifs après 4 ou 5 jours d’utilisations.

La douleur s’est estompée mais elle n’a pas totalement disparue. Ceci-dit, c’est mieux que rien ! Et je dois avouer que je ne suis pas assidue donc parfois, j’oublie de me masser le soir.

L’huile pénètre facilement mais l’odeur des huiles essentielles (surtout la gaulthérie odorante) est un peu forte et persiste dans le temps. C’est le seul bémol à cette huile de massage qui s’applique de façon agréable.

Précautions

Ne pas utiliser sur la femme enceinte et les enfants de moins de 6 ans.

 

Important

Si vous réalisez des recettes de cosmétiques, de soins, d’entretien de la maison ou autre DIY présentées sur ce blog, Herbio’tiful décline toute responsabilité quant aux éventuelles allergies ou mauvaises manipulations.
Veillez à prendre toutes les précautions de confection et d’usage.
L’utilisation des huiles essentielles n’est pas anodine, veillez à prendre les précautions d’usages : test d’innocuité, précautions d’emploi….

Rendez-vous sur Hellocoton !

  10 comments for “Huile de massage décontractante

  1. 17 juillet 2015 at 10 h 51 min

    Merci pour le partage !!!
    Deltreylicious

  2. 17 juillet 2015 at 11 h 22 min

    Coucou Séverine,
    Je connais bien ce genre de douleurs pour être sujette aux lumbagos (je suis restée une fois plusieurs semaines coincées, ni assise, ni couchée, ni pouvoir marcher…l’horreur !) et toutes les douleurs liées à l’arthrose de la hanche. C’est très douloureux et handicapant.
    Je m’étais concocté un petit mélange plutôt efficace : Gaulthérie couchée en majorité, menthe poivrée, lavande vraie, laurier noble, niaouli et huile d’olive.
    J’apprends aujourd’hui que l’hélichryse italienne aurait bien complétée mon mélange. Je vais m’en procurer car c’est le type de préparation qu’il est bon d’avoir dans sa pharmacie (naturelle, bien sûr !).
    Belle journée à toi, à bientôt.

    • 17 juillet 2015 at 11 h 55 min

      Coucou Clémentine,
      Je suis contente que tu ne connaisses pas et je ne te le souhaite pas. Je pense que la douleur doit être équivalente à un lumbagos mais comme ça bloque la cage thoracique et le diaphragme, tu ne peux ni manger, ni boire, ni respirer pleinement….
      Ta recette est déjà bien complète, je n’y rajouterais rien de plus mais il est vrai que l’Hélichryse italienne est une huile essentielle qu’il est bien d’avoir dans sa pharmacie naturelle car ça sert toujours en cas d’hématome, de contracture, de bleus…
      Bon week-end et à bientôt.

  3. Jess
    17 juillet 2015 at 11 h 39 min

    Super ta recette 🙂 je vais la mettre de coté au cas où !
    +1 pour l’odeur de la gaulthérie odorante
    Bisous

    • 17 juillet 2015 at 11 h 52 min

      Merci Jess !
      Oui, malheureusement ça peut toujours servir d’avoir une huile de massage décontractante sous le coude.
      Bisous

  4. perrot
    20 juillet 2015 at 7 h 51 min

    Bonjour,
    Après entorse au matin du 14/07 fait rapidement une huile de massage avec huile de tamanu plus hélichryse italienne plus bouleau noir (mêmes propriétés que la gaulthérie et très odorante)! Très efficace sur moi. Même fils N°3 en a convenu, c’est dire! Mais réservé à mon usage perso. Prudence. Bah, l’odeur je m’en fiche! trop mal et trop bien soulagée. La pharmacienne en a été baba. Je suis allée voir la toubib, mais j’ai continué mon huile que je trouve plus efficace que le diclofénac (anti-inflammatoire). Toutefois je prends aussi un anti-douleur oral.

    • 20 juillet 2015 at 18 h 02 min

      Je n’ai pas pensé à l’huile essentielle de bouleau noir, c’est une excellente idée !
      J’ai également été obligé d’utiliser des anti-inflammatoire oraux en complément de l’huile de massage mais ça m’a bien soulagé.
      Bon rétablissement pour votre entorse.

  5. 20 juillet 2015 at 14 h 06 min

    C’est drôle, car même si l’odeur de la gaulthérie est assez forte, moi je l’aime beaucoup 🙂

    • 20 juillet 2015 at 18 h 09 min

      Oui, les goûts et les couleurs….je suis de plus en plus gênée par les odeurs, surtout les odeurs fortes et du coup, je réalise davantage de préparation aux odeurs neutres ou légères…

Laisser un commentaire