Le jus de tamarin, bienfaits et utilisations

Le tamarin, Tamarinus Indica, est le fruit du tamarinier aussi nommé dattier de l’Inde. Il s’agit d’un arbre originaire d’Afrique pouvant atteindre 20 à 25 m de hauteur. Il est aujourd’hui cultivé aux Antilles, dans le sud-est et le sud-ouest de l’Asie et notamment en Inde où ses vertus médicinales sont employé en ayurvéda.

Le fruit du tamarinier se présente sous forme de gousse contenant de la pulpe et 2 à 4 graines. Les graines se consomment, mais c’est principalement la pulpe qui est utilisée en phytothérapie.

Son goût est doux, légèrement acidulé.

Les bienfaits du jus de tamarin

Le tamarin contient de la vitamine A, B1, B2, B3, C, du calcium, potassium, fer, phosphore, sodium, des protéines, du fructose, des hydrates de carbone et des acides organiques.

On utilise la pulpe du fruit frais pour en faire du jus, le jus de tamarin, qui est réputé pour étancher la soif, réhydrater l’organisme, favoriser la digestion, stimuler le foie et les intestins paresseux en les purgeant des résidus isolés, soulager les brûlures d’estomac et les troubles digestifs (nausées, ballonnements, flatulences), favoriser l’élimination en soutenant l’action rénale, apaiser les ulcères gastriques.

Laxatif doux, il favorise le transit intestinal et l’élimination des vers chez les enfants.

En plus de ces propriétés sur la sphère digestive, le tamarin est antitussif, expectorant et apaise l’organisme des tensions nerveuses.

En Inde, on recommande également le jus de tamarin après un traitement allopathique lourd pour éliminer les résidus de produits chimiques ou en cas d’intoxication alimentaire ou alcoolique.

Dans quels cas consommer du jus de tamarin ?

Le jus de tamarin est recommandé dans les cas de constipation, de troubles digestifs, après un repas lourd ou copieux, en cas de faiblesse du foie ou de l’intestin, d’infection urinaire, de cystite, de nausées chez la femme enceinte, d’intoxication, d’alcoolémie, de déshydratation, de régime minceur, de parasitose chez l’enfant.

Posologie

Il est conseillé de consommer 2 cuillères à soupe le matin dans un verre d’eau et de réaliser une cure de 16 à 21 jours.

Faites une pause entre chaque cure pour éviter de vous accoutumer au jus de tamarin.

Je vous parle ici du jus de tamarin qui est, à mon avis, la version la plus facile à trouver dans le commerce. Mais, vous pouvez également trouver le tamarin sous forme de poudre, gélules, ampoule ou fruit frais.

J’ai testé le jus de tamarin de la marque Ayur-Vana que je vous recommande pour sa qualité. En traitement de 15 jours, les résultats sont satisfaisant. 

Précautions d’utilisation

Il n’y à pas de contre-indication à une cure de jus de tamarin, mais il faut bien avoir conscience de son aspect laxatif.

 




Rendez-vous sur Hellocoton !

  1 comment for “Le jus de tamarin, bienfaits et utilisations

  1. 21 juin 2017 at 11 h 54 min

    Je suis très intéressée par ce jus pour ces vertus qui me feraient du bien mais le prix est vraiment très élevé je trouve. Je garde l’idée sous le coude cependant.
    Merci Séverine pour ces infos, belle journée d’été 🙂

Laisser un commentaire