L’ortie en cuisine, une source de vitamines et de minéraux

ortie (1)

Crédit photo Herbio’tiful

 

Vous avez des a priori sur l’ortie ? Vous pensez que c’est une mauvaise herbe inutile ? Et bien, pas du tout ! Les utilisations de cette plante sont multiples tout comme ses vertus pour notre santé et notre beauté.

C’est délicieux! Elle se cuisine comme les épinards: en soupe, gratin, tarte, cake…Le goût rappelle celui des légumes verts. Les tisanes ont un goût très léger qui se masque facilement avec une plante un peu plus parfumée comme la lavande ou la menthe.

Pourquoi manger de l’ortie ?

L’ortie est fortement concentrée en chlorophylle qui oxygène le corps, le désintoxique, rétablit l’équilibre acido-basique et favorise la cicatrisation des plaies.

Reminéralisante: elle contient de la silice, du fer, du magnésium, du calcium, du bore, sélénium, de la manganèse, du potassium, du soufre, du zinc et du phosphore.

Hypoglycémiante : elle est riche en glucokinine, une substance qui diminue le taux de sucre dans le sang.

100 g d’ortie fraîche contient 2 fois plus de fer que le bœuf et autant que le foie de veau; 4 fois plus de calcium que les yaourts et 6 fois plus de vitamine C que l’orange.

100 g d’ortie fraîche apporte:

100% des AJR en fer (7,8 g pour 100g d’ortie)

400% des AJR en vitamine C (333 mg pour 100 g d’ortie)

50% des AJR en calcium (630 mg pour 100g d’ortie)

8g de protéines

1g de lipide

9 g de glucides

0,15 mg de vitamines B1 et B2

Le tout pour 82 kcal/100g

Cuisiner l’ortie

Pour cuisiner cette plante, vous pouvez faire votre propre cueillette au printemps. Choisissez des feuilles et des pousses jeunes, si possibles avant la floraison. Bien entendu, récoltez les feuilles dans un endroit préserver de la pollution (s’il en existe encore!), à plus de 15 m d’une route. Nettoyer soigneusement les feuilles avant de les cuisiner.

En magasin spécialisé, vous trouverez des feuilles séchées, de la poudre et des graines d’ortie.

Pour commencer, je vous conseille une petite tisane. Vous vous rendrez vite compte que son goût n’est pas très prononcé et est plutôt doux.

Ensuite, une fois l’appréhension passée, laissez-vous tenter par une soupe, un cake, des pâtes fraîches à la poudre d’ortie, un pesto d’ortie….

D’autres articles sur l’ortie :

Les bienfaits cosmétiques de l’ortie ici

L’ortie au jardin ici

Tout est bon dans l’ortie ici


 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

  2 comments for “L’ortie en cuisine, une source de vitamines et de minéraux

  1. 5 février 2014 at 11 h 54 min

    « Cette année je la cuisinerais » : c’est ce que je me dit tout les ans ….
    Sauf qu’il faut se balader avec des gants et donc y aller expres…..
    Non cet année ce sera la bonne !

    • Herbio'tiful
      5 février 2014 at 17 h 56 min

      Vas y Clédice, lance-toi ! tu serais pas déçu et si ça te fait peur de cueillir l’ortie, il existe des tisanes, des feuilles sèches ou en poudre en boutique bio. C’est plus simple…

Laisser un commentaire