L’artichaut, Cynara scolymus bienfaits et utilisations

L’artichaut, Cynara scolymus, est une plante vivace originaire d’Afrique du Nord. Il s’agit d’un chardon « domestiqué » et cultivé dont il existe de nombreuses espèces. En France, c’est le Finistère et les Côte-du-Nord qui produisent 75% des artichaut français, essentiellement la variété « Camus de Bretagne ».

Il est arrivé en Europe au Moyen-Age et fut rendu populaire par Catherine de Médicis qui raffolait de l’artichaut pour son goût mais on lui prêtait de nombreux bienfaits comme des vertus aphrodisiaque

Nous consommons le capitule avant que les fleurs se développent et le réceptacle floral (le fond de l’artichaut).

Les bienfaits de l’artichaut

Il facilite la digestion

La cynarine contenue dans l’artichaut donne un goût légèrement amer, mais favorise la sécrétion de bile et son évacuation. Cette substance est surtout concentrée dans les feuilles.

L’inuline est un sucre peu assimilable par l’organisme qui constitue un substrat pour les bonnes bactéries de notre intestin.

Il favorise la perte de poids

Riche en potassium et en acide-phénol, l’artichaut est diurétique, drainant et lutte efficacement contre la rétention d’eau. On le retrouve souvent dans les tisanes ou les jus détox.

Source intéressante de protéines et de fibres, l’artichaut à une action coupe-faim.

Pauvre en calorie, 40 kcal pour 100 g, c’est un aliment à privilégier dans le cadre d’un régime minceur (à condition de ne pas abuser le la vinaigrette!).

Il régule le taux de cholestérols et de triglycérides.

Il facilite le transit intestinal

Contenant 35 % de fibre, l’artichaut couvre 12 à 19 % des besoins journaliers. C’est un aliment à consommer en cas de constipation chronique ou permanente.

Prévenir le vieillissement

Riches en polyphénols, en acide chlorogénique et en vitamine C, de puissant antioxyandants, l’artichaut est un aliment antivieillissement et préventif de certains cancers notamment des cancers du côlon, du foie, de la prostate et du sein.

Hépatoprotecteur

L’artichaut est un aliment ami du foie. Il favorise son nettoyage et stimule son fonctionnement.

On recommande l’artichaut en cas de repas lourd, de gueule de bois, d’intoxication alimentaire, de désintoxication (alcoolique, médicamenteuse, tabagique).

Posologie

Faites infuser 1 cuillère à café de feuilles séchées par tasse. Consommer 3 tasses par jour pendant 15 jours maximum.

Vous pouvez également trouver l’artichaut sous forme de gélule ou d’extrait concentré. Consulter la notice du fabricant pour connaître la posologie adaptée.

Contre indications

Attention, sa richesse en fibre peut ne pas convenir aux personnes ayant l’intestin fragile (colopathies fonctionnelles). Il est également déconseillé en cas de calculs biliaires et aux femmes allaitantes, car il freine la lactation et peut donner un goût amer au lait.

L’excès de fibres peut entraîner des flatulences et des ballonnements.

Une fois cuit, l’artichaut doit être consommer dans les 24 h, car son oxydation le rend toxique.

Références bibliographiques

Traité pratique de phytothérapie de Jean-Michel Morel – Éditions Grancher

Guide de phytothérapie de Jorg Grunwald et Christof Janicke – Editions Marabout

Santé et bien-être par les plantes de Martine Bonnabel-Blaize – Éditions Edisud

Bienfaits des herbes et des plantes de Jennie Harding – Éditions Parragon

Les aliments qui guérissent de Sophie Lacoste – Éditions Leduc

Le guide des plantes qui soignent – Éditions Vidal

passeportsanté.net

 

 

Important

L’ensemble des informations mentionnées n’est donné qu’à titre indicatif et ne peut en aucun cas remplacer un avis médical précis pour chaque personne. Veuillez consulter votre pharmacien ou praticien avant tout usage.

 

 




Rendez-vous sur Hellocoton !

  1 comment for “L’artichaut, Cynara scolymus bienfaits et utilisations

  1. 18 juillet 2017 at 3 h 53 min

    Merci de ces conseils très utiles que je ne connaissais pas.

Laisser un commentaire