Le thé vert Matcha, bienfaits et utilisations

Crédit photo Shutterstock

Crédit photo Shutterstock

Ce mois-ci, le carnaval « Des blogs et des plantes » est organisé par Amanda du blog Amour Mode & Beauté qui nous propose de travailler sur le thème du thé. Quel excellent choix ! Le thé est ma boisson favorite et l’ingrédient santé donc je ne peux pas me passer. Je vous avais déjà parlé du thé vert, mais aussi de la différence entre le thé noir et le thé vert alors aujourd’hui, j’ai décidé de vous présenter le thé Matcha qui est un ingrédient que l’on peut utiliser en boisson, en cuisine et en cosmétique.

Le matcha est un thé vert réduit en poudre très fine, essentiellement produit au Japon et utilisé pour le chanoyu, la cérémonie du thé.
Il n’est pas directement produit tel quel, mais passe d’abord par l’étape du tencha, produit brut qui est réduit en poudre, généralement à la meule en pierre, pour devenir du matcha.
Contrairement aux autres thés, le matcha ne s’infuse pas, mais doit être battu dans de l’eau chaude avec un petit fouet en bambou nommé chasen.

Le matcha de bonne qualité à un goût prononcé, mais doux et surtout pas amer.

Les bienfaits du thé Matcha sur la santé

Le thé matcha est concentré en catéchines un puissant antioxydant ; en acides aminés dont le L-théanine, un acide aminé connu pour ses effets relaxants et anti-stress ; en tannins, astringents et antioxydants ; en caféine, stimulante ; en vitamines A, C et E , elles aussi antioxydantes ; en calcium et en fibres.

Contrairement à l’infusion de thé vert, le matcha permet de consommer la feuille entière de thé, Camelia sinensis, et de profiter ainsi de toutes ses vertus et des nutriments.

Le thé vert matcha est tonique et dynamisant grâce à la caféine (ou théine) qu’il contient, il va favoriser la concentration sans pour autant provoquer de nervosité comme cela peut être le cas avec le café.

Puissant antioxydant, il lutte contre le stress oxydatif. L’épigallocatéchine gallate ou EGCG contenu dans le thé vert matcha permettrait de lutter contre la multiplication anarchique des cellules tumorale.

Les dernières recherches montrent que le thé vert serait 4 fois plus antioxydant que la vitamine C. 3 tasses de thé vert ou de thé matcha contient autant d’antioxydants que 7 verres de jus d’orange…

La présence de L-théanine permet d’augmenter notre capacité d’adaptation et de réduire le stress.

La catéchine contenu en grande quantité dans le thé matcha protège des maladies cardio-vasculaires, à une action anti-inflammatoire sur le système nerveux, favorise la stabilisation du poids et la perte de poids (notamment dans la masse abdominale) et régule le taux de cholestérol et de diabète.

En cuisine

Le thé vert matcha est un ingrédient « à la mode ». On le trouve dans un grand nombre de recettes aujourd’hui pour sa douce couleur verte qui apporte une touche de couleur aux plats, mais aussi bien entendu pour toutes ses vertus.

En boisson ou en cuisine, faites-vous plaisir, c’est bon pour la santé !

Les bienfaits et utilisations du thé Matcha en cosmétiques

Le thé vert Matcha peut être incorporé dans les cosmétiques maison. Sa poudre fine permet une intégration facile aux préparations.

Sa richesse en antioxydants en fait un ingrédient particulièrement bien adapté aux peaux matures, abîmées, sensibles. Il permet de lutter contre le vieillissement prématuré de la peau (lié par exemple à une exposition solaire trop importante) ; il va limiter l’apparition des rides et de la dégradation du collagène.

Il va apaiser les peaux sensibles grâce à son action anti-inflammatoire et protectrice. Il stimule la production de céramides qui forme une barrière protectrice.

Sur les peaux grasses, mixtes ou acnéiques, le thé vert matcha va réguler le sébum grâce à sa richesse en tannins et son action astringente.

C’est également un ingrédient que l’on peut intégrer aux soins amincissants, raffermissants ou anticellulite, car il contient de la caféine qui stimule la combustion des graisses stockées et favorise le drainage en cas de rétention d’eau.

Contre-indications

L’absorption de thé vert contrarie l’assimilation du fer. Il est donc conseillé de ne pas consommer de thé vert pendant le repas et d’attendre au moins une heure après le repas. Le thé vert est également déconseillé aux personnes anémiques.

Le thé vert consommé à jeun peut aggraver les ulcères gastriques.

Le thé vert neutralise l’effet tonifiant du ginseng, il est donc déconseillé d’associé ces deux ingrédients afin de pouvoir profiter de leurs vertus dans leur intégralité.

Attention à l’excès de consommation de thé vert, notamment le soir, qui pourrait engendre des difficultés à l’endormissement.

Bibliographie

1001 secrets sur le thé de Lydia Gautier, Lise Herzog, Régis Grman- Edition Pat Prisma édition

Le thé vert de ronald Mary – Edition Marabout

passeportsanté.net

 

Important

L’ensemble des informations mentionnées n’est donné qu’à titre indicatif et ne peut en aucun cas remplacer un avis médical précis pour chaque personne. Veuillez consulter votre pharmacien ou praticien avant tout usage.


 

Rendez-vous sur Hellocoton !

  19 comments for “Le thé vert Matcha, bienfaits et utilisations

  1. Jess
    13 février 2016 at 10 h 48 min

    Merci pour cet article très intéressant 🙂 Je l’utilise surtout en masque et j’en mets des fois dans les gâteaux. C’est vrai qu’il donne une belle couleur 😉 Bon weekend bisous

    • 13 février 2016 at 11 h 32 min

      Merci Jess !
      Je l’utilise aussi dans les gâteaux. Je trouve qu’il n’apporte pas trop de goût mais qu’il donne une jolie couleur aux desserts.
      Bon week-end et à bientôt.
      Bises

  2. Céline
    13 février 2016 at 13 h 08 min

    Bonjour Séverine
    j’utilise déjà beaucoup le thé vert, ainsi que le thé matcha, en boisson, cuisine et cosmétiques. Mais je crois que je vais le faire encore plus après avoir lu ton bel article !
    C’est décidément une chouette initiative que Carnaval des Blogs et des Plantes 🙂
    @ bientôt et bon week-end

    • 13 février 2016 at 14 h 33 min

      Bonjour Céline,
      MERCI pour ton commentaire. Je suis très touchée.
      Bon week-end et à bientôt

  3. 13 février 2016 at 14 h 13 min

    Coucou !
    Merci pour ton super article !
    J’en ai déjà goûté, mais je trouve que même après avoir bien remué dans mon bol (bon, je n’ai pas l’outil adéquat, je n’ai qu’une cuillère), et bien toute la poudre (ou presque retombe au fond) et gloup’s… Pas top au goût…
    Sinon, je pense que je le tenterai en tonique, ça doit être chouette !
    Bisous et bon week-end !

    • 13 février 2016 at 14 h 32 min

      Coucou Vanou,
      En boisson (dilué dans de l’eau chaude), je ne suis vraiment pas fan. Je trouve que le goût est assez amer et prononcé.
      Je préfère l’utiliser en cuisine, dans les desserts pas exemple ou en cosmétique.
      Passe un bon week-end également.
      Bises

  4. 13 février 2016 at 14 h 43 min

    Merci pour cette article, j’ai encore appris plein de choses sur thé vert que j’adore, c’est super ! Je vais certainement participer à la cérémonie du thé Matcha prochainement et ça me donne encore plus envie.

    A bientôt Séverine

    Bises 😉

    • 13 février 2016 at 17 h 47 min

      Avec plaisir Amanda !
      Bon week-end et à bientôt.

  5. 13 février 2016 at 14 h 47 min

    *Pour cet article pardon 🙂

  6. 13 février 2016 at 14 h 47 min

    Bonjour,
    Merci pour cet article très instructif, je suis avec plaisir votre blog.
    Avez vous d’autres recettes avec le thé?

  7. 13 février 2016 at 14 h 51 min

    J’adoore le thé matcha, quel dommage qu’il coûte si cher en France…!

  8. 13 février 2016 at 18 h 02 min

    Merci Séverine pour cet article complet. Je ne connais ce thé que de nom et de le voir effectivement souvent dans les recettes, mais son prix est vraiment élevé je trouve.
    Bon dimanche, bises.

    • 13 février 2016 at 19 h 58 min

      Oui, tu as raison c’est un peu cher mais tellement bon pour la santé.
      Bon dimanche. Bises

  9. kakounette
    16 février 2016 at 14 h 47 min

    Je ne l’ai utilisé qu’une fois dans des madeleines et je trouve que ça donne un petit goût sympa ! Mais jamais testé en cosméto !
    Bisous

  10. 21 février 2016 at 14 h 33 min

    Super article Severine! Je crois n en avoir bu qu une fois et j en garde effectivement un souvenir assez amer sans etre quelque chose de desagreable. Apres tout dans la nature toutes les plantes a amertume sont excellentes pour la sante! Mais peut etre n etait il pas d excellente qualite ou alors la preparation laissait a desirer car j imagine que la methode tradi au fouet doit avoir son importance… bon a mon tour de m y mettre pour la redaction de mon article sur le the, mais les huiles essentielles me donnent du fil a retordre ce mois-ci, les essais sont pas tres concluants, oups.

    • 21 février 2016 at 16 h 38 min

      Merci Cécile !
      Courage pour les tests.
      a bientôt

Laisser un commentaire