Les vertus médicinales de l’argile

argile-RB-shutterstock_156746219

Copyright Shutterstock

On réduit souvent l’argile à ses propriétés cosmétiques, or, ses propriétés médicinales sont exceptionnelles et sont employées depuis des millénaires.

Les oligoéléments contenus dans l’argile neutralisent les radicaux libres, retardant ainsi le vieillissement cellulaire.
Ces oligoéléments agissent comme des catalyseurs d’oxygène ce qui a pour effet d’agir contre le stress, de fortifier l’organisme, d’être anti-inflammatoire, de réduire les douleurs, d’améliorer la fonction cellulaire (régénération des tissus et des cellules) et le système immunitaire.

L’argile réduit l’hypertension artérielle et normalise les paramètres sanguins, c’est-à-dire qu’elle a tendance à faire revenir à la normale le glucose, le cholestérol, l’acide urique….

Elle prévient l’ostéoporose grâce à son action reminéralisante. La silice et le germanium contenu dans l’argile ont un rôle dans la formation osseuse.

Le magnésium contenu en quantité non négligeable dans l’argile participe au métabolisme des glucides, lipides et protides. Il favorise la formation d’anticorps et agit sur notre système immunitaire. Il stimule la production d’hormone et c’est un excellent antistress.

Le magnésium ainsi que le manganèse ont des vertus antiallergiques.

Le phosphore, le potassium et le soufre ont des vertus diurétiques, drainent le système hépatique et nettoient l’organisme.

Le soufre est également bénéfique aux problèmes de peau et à l’arthrite.

Le sélénium, que l’on retrouve souvent dans les produits antirides favorise la production de collagène. En ingestion, il agit sur la sphère cardiaque en réduisant la pression artérielle, l’hypertension et les arythmies.

L’argile est très riche en silicium qui est un puissant antioxydant permettant de réduire le vieillissement de l’organisme. De plus, il a une action sur la cicatrisation et l’hydratation de la peau.

Comment utiliser l’argile ?

En ingestion, vous pouvez prendre jusqu’à 2 cuillerées à café d’argile par jour avec un grand verre d’eau. Il faut boire abondamment lors de la prise d’argile et réduire les matières grasses pour une meilleure efficacité.
Si vous avez du mal à absorber l’argile, il existe des gélules et des comprimés d’argile que vous trouverez en pharmacie et parapharmacie.

Si vos urines et vos selles prennent une couleur plus foncée que d’habitude, c’est que l’argile agit. Il n’y a rien d’inquiétant, la présence de fer dans l’argile a tendance à foncer les excréments.

Contre-indications

Attention, si vous prenez un traitement médicamenteux, l’ingestion d’argile peut neutraliser les molécules chimiques des médicaments, réduire ou retarder leurs effets.

Il est déconseillé de prendre de l’argile en cas de forte constipation ou d’occlusion intestinale.

La cure ne doit pas excéder 3 semaines.

Ne pas utiliser de contenant ou cuillère en métal avec l’argile.

En usage externe

En application externe, l’argile agira sur la cicatrisation et la désinfection des plaies, des maladies de peau ou du cuir chevelu. Elle agit également sur les rhumatismes, l’arthrite, l’arthrose, les douleurs musculaires et les crampes.

L’argile devra être mélangée à de l’eau tiède qui libérera ses actifs puis appliquée sur la zone à traiter.

Appliquez une couche de 2 ou 3 cm d’argile et fixez le cataplasme à l’aide d’un bandage. Changez le cataplasme toutes les 8 à 12 h, en rinçant avec de l’eau tiède.

Préférez de la poudre d’argile à préparer soi-même que les pâtes prêtes à l’emploi qui sont souvent plus cher et qui peuvent contenir des conservateurs.

Évitez les bains d’argile et n’appliquer pas d’argile en cataplasme sur l’estomac, la poitrine, le foie, les reins juste après un repas, cela pourrait perturber la digestion.

Bibliographie

Le grand livre de la naturopathie de Christian Brun – Éditions Eyrolles

Secrets de naturopathes de Stéphane Tétart et Vanessa Lopez – éditions Leduc.s

L’argile qui guérit de Raymond Dextreit – Éditions nouvelle édition

L’argile, c’est malin ! De Alix Lefief-Delcourt – éditions Leduc.s

passeportsanté.net

 

 




Rendez-vous sur Hellocoton !

  4 comments for “Les vertus médicinales de l’argile

  1. kakounette
    3 juin 2016 at 14 h 29 min

    Un « ingrédient » a toujours avoir chez soi !
    Bisous

  2. 3 juin 2016 at 15 h 22 min

    Si il y a bien un produit dont je ne manque jamais, c’est celui-là. Il est un peu magique cet argile, il sert à tout en effet.
    Merci pour cet article détaillé, je suis une inconditionnelle, j’ai beaucoup soigné enfants, animaux et moi-même avec l’argile, même en cas de grosses blessures et ça a toujours fonctionné parfaitement.
    Par contre, tu n’as pas précisé qu’il ne fallait pas employer d’ustensile en métal à son contact, je pensais que c’était vraiment une précaution à prendre.
    Bon week-end Séverine

    • 3 juin 2016 at 20 h 17 min

      Tu as raison Clémentine, c’est un oubli de ma part et tu fais bien de le souligner.
      J’utilise également très souvent de l’argile, c’est un indispensable.
      Bon week-end et à bientôt

Laisser un commentaire