Macérât hydro-glycériné concombre/aloe vera

macérât-aloe-vera-concombre

 

Pour la 5ème édition du « Carnaval d’articles des Blogs et des Plantes« , Fanny du blog « Les petites choses de Fanny » qui héberge le carnaval ce mois-ci, nous propose de travailler sur l’aloe vera. Un excellent choix de thème car cette plante est indispensable autant en cosmétique qu’en santé. J’ai donc décidé de vous proposer une recette que j’aime beaucoup : le macérât hydro-glycériné concombre/aloe vera.

Ce macérât est idéal pour les cheveux secs, cassants, ternes et déshydratés et les peaux sèches, matures, ternes, abîmées et fatigués. C’est un concentré spécial « hydratation intense » qui sauront trouver sa place dans vos soins.

Ingrédients

concombre
aloe vera (feuilles)
70 % glycérine végétale
20 % eau minérale
Cosgard (conservateur naturel)

Réalisation

1/ Remplissez un pot hermétique (pot de confiture par exemple) de rondelles de concombre et de morceaux d’aloe vera frais.
Personnellement, j’ai utilisé de la pulpe de concombre que j’ai obtenu après avoir passé le concombre à la centrifugeuse afin de récupérer le jus pour d’autres usages.
2/ Dans un bol, mélangez la glycérine végétale et l’eau minérale. Adaptez le dosage à la grandeur de votre pot, mais conservez les proportions 70 % de glycérine végétale et 30 % eau minérale.
3/ Recouvrez le concombre et l’aloe vera du mélange glycérine végétale/eau minérale.
4/ Fermez le pot et remuez.
5/ Laissez macérer une semaine à température ambiante et à l’abri de la lumière.
6/ Remuez le pot tous les jours.
7/ Au bout d’une semaine, filtrez le macérât et ajouter 10 gouttes de Cosgard.
8/ Stockez le macérât dans un flacon préalablement désinfecté.

Conservation : 4/6 mois au réfrigérateur.

Le choix des ingrédients

La glycérine végétale sert de dissolvant. Elle permet d’extraire les principes actifs des plantes. C’est également un agent humectant qui favorise le maintien de l’hydratation de la peau et à des propriétés hydratantes.

Le concombre est hydratant, adoucissant, riche en vitamines et minéraux. C’est un concentré de bienfaits pour la peau et les cheveux.

L’aloe vera est hydratant, réparateur, cicatrisant, nourrissant, antibactérien….

Comment utiliser le macérât hydro-glycériné concombre/aloe vera ?

Ce macérât est a des propriétés hydratantes importantes. On peut l’utiliser aussi bien pour les cheveux, la peau que pour les soins réparateurs.

Pour l’hydratation des cheveux:
→ Ajouter une cuillère à soupe à votre shampoing habituel.
→ Diluer 2 cuillères à soupe dans un spray avec 100 ml d’eau minérale et brumiser vos cheveux le matin ou avant une exposition au soleil.
→ Dans vos shampoings maisons solides ou liquides à un dosage de 10 % max. Dans votre henné pour limiter les risques de déshydratation. 
→ Appliquer un peu de macérât directement sur la pointe de vos cheveux après chaque shampoing.

Pour l’hydratation de votre peau:
→ Dans vos crèmes et préparations cosmétiques maison (dosage de 10 % max).
→ Dans un masque hydratant.
→ Appliquer directement sur la peau en cas de coup de soleil, de brûlures ou d’irritations.

 

Important

Si vous réalisez des recettes de cosmétiques, de soins, d’entretien de la maison ou autre DIY présentées sur ce blog, Herbio’tiful décline toute responsabilité quant aux éventuelles allergies ou mauvaises manipulations.
Veillez à prendre toutes les précautions de confection et d’usage.
L’utilisation des huiles essentielles n’est pas anodine, veillez à prendre les précautions d’usages : test d’innocuité, précautions d’emploi….




Rendez-vous sur Hellocoton !

  21 comments for “Macérât hydro-glycériné concombre/aloe vera

  1. Céline
    1 mars 2016 at 18 h 59 min

    Bonsoir Séverine
    Jolie recette bien inspirante, l’utilisation pour les cheveux me tente bien ! Je te dirais 😉
    @ bientôt

  2. Céline
    1 mars 2016 at 19 h 01 min

    Ah si, une question 🙂
    quand on mets la feuille d’aloe vera en entier, ne risque-t-on pas d’extraire des substances indésirables de la cuticule ?
    Merci pour toutes ces infos,

    • 2 mars 2016 at 18 h 25 min

      Bonsoir Céline,
      Merci de ton message.
      Après avoir coupé mes feuilles d’aloe vera, je les laisse s’égoutter pour faire couler le latex jaunâtre puis je rince et je coupe (et jette) la première tranche (de quelques millimètres).
      Pour l’instant, je n’ai jamais eu de soucis mais des amies m’ont racontées s’être « brûlée » avec le latex d’aloe vera donc je suis vigilante…
      Bonne soirée et à bientôt

  3. 1 mars 2016 at 19 h 11 min

    Super cette recette!
    J’ai hâte de la tester!
    J’utilise déjà les feuille d’aloévera pour extraire le jus!
    Par contre faut il des feuilles pleines, ou je peux mettre celles desquelles j’ai extrait le jus!

    • 2 mars 2016 at 18 h 22 min

      Bonsoir Cécile,
      J’ai beaucoup de difficulté à extraire le jus des feuilles d’aloe vera. J’obtiens à chaque fois un gel plutôt qu’un jus. Tu fais comment ? au blender ?
      Pour le macérât, je te conseille de mettre les feuilles pleines pour extraire un maximum d’actif.
      Bonne soirée.

  4. Véro
    1 mars 2016 at 19 h 17 min

    Merci pour cette belle recette, multi usages en plus ! j’adore l’extrait glycériné de concombre (maison bien sûr). Avec de l’aloe vera il doit être top et c’est une bonne idée d’associer les 2 ! Je suppose qu’on peut utiliser de l’aloe vera en poudre ?

    • 2 mars 2016 at 18 h 19 min

      Bonsoir,
      Merci de ton message Véro !
      Oui, on peut utiliser de l’aloe vera en poudre à la place des feuilles fraîches.
      Bonne soirée

  5. Audrey
    1 mars 2016 at 20 h 04 min

    Très intéressant comme recette 🙂 par contre où acheter des feuilles d’Aloe svp? car je n’en trouve pas!

    • 2 mars 2016 at 18 h 16 min

      Bonsoir Audrey,
      L’idéal est d’avoir un aloe vera chez soi…sinon, j’ai déjà vu des feuilles d’aloe fraîche en vente en boutique d’alimentation asiatique (rayon frais).
      Sinon, tu peux utiliser de l’aloe vera en poudre (que tu peux acheter dans des boutiques cosmétiques ou d’alimentation spécialisées).
      Bonne soirée et à bientôt

  6. Violette
    1 mars 2016 at 20 h 15 min

    Coucou tu aurais une photo du produit fini ? C’est comment trouble ou plutôt limpide?

    • 2 mars 2016 at 18 h 15 min

      Bonsoir Violette,
      Non désolé, j’ai réalisé ce macérât cet été et je n’ai pas de photo. Le résultat est plutôt limpide. Cela paraît flou sur la photo parce que j’ai utilisé de la pulpe de concombre mixé mais si tu met des morceaux, c’est totalement limpide.
      Bonne soirée et à bientôt

  7. 1 mars 2016 at 20 h 56 min

    Coucou !
    Super recette ! Malheureusement, l’extrait hydro-glycériné me donne des allergies… Flute !
    J’avais fais un masque avec de la xanthane et bim… rouge comme un écrevisse lol
    Pas grave, la camomille m’a sauvé ^^ hi hi
    Bisous

    • 2 mars 2016 at 18 h 13 min

      Coucou Vanou,
      mince alors ! c’est dommage car ce type de préparation permet de faire beaucoup de macérât qui sont difficile dans l’huile comme le concombre.
      La Camomille, elle sauve pas beaucoup de maux…
      Bisous et à bientôt

  8. 2 mars 2016 at 8 h 41 min

    Super recette Séverine ! J’ai envie de l’essayer quand les beaux jours reviendront.
    Petite question : tu filtres à l’aide d’un tamis ? Et tu fais quoi du reste : poubelle ?
    Belle journée à toi 🙂

    • 2 mars 2016 at 18 h 12 min

      Bonjour Fanny,
      Je filtre avec un tamis à mailles fines.
      Le reste, soit je le met au compost;soit, je mixe pour faire un masque minute.
      Bonne soirée et à bientôt

  9. 2 mars 2016 at 21 h 49 min

    Bonjour Séverine,
    Quand je récupère le gel des feuilles, après je les passe au blinder.
    J’ajoute un peu d’épice pour modifier un peu le gout.

  10. violette
    3 mars 2016 at 8 h 09 min

    merci <3

  11. 4 mars 2016 at 17 h 48 min

    Voilà une recette qui a du succès ! Je rejoins ce groupe de fan 😉 pour ce macérât qui me tente bien. Je le fais au concombre seul en général et j’aime déjà beaucoup.
    Il y a plein de cactus vers chez moi, mais je ne suis pas certaine que ce soit de l’aloé vera, (je trouve que c’est pas évident à reconnaître, ils se ressemblent beaucoup) peut-être un autre aloès, penses-tu que je puisse utiliser une autre variété ?
    Bonne soirée Séverine, bises.

    • 4 mars 2016 at 21 h 20 min

      Bonsoir Clémentine,
      Le macérât de concombre est super. Je l’utilise beaucoup pour mes cheveux secs et quand j’ai des cernes…
      Par sécurité, je te déconseillerais d’utiliser les aloes que tu n’as pas identifié. Ils n’ont pas tous les mêmes propriétés et le latex de certains peut être très irritant.
      J’ai la chance d’avoir un aloe barbadensis qui est très productif. La plante fait 4 à 6 rejets par an et elle grandit tellement que je dois changer de pot presque tous les ans…Bon, il faut dire qu’elle est derrière une baie vitrée, bien au chaud et chouchoutée…
      Bon week-end et à bientôt.

Laisser un commentaire