Le Sureau noir, Sambucus nigra propriétés médicinales, bienfaits et utilisations

sureau-shutterstock_152701901

 

Cet article est écrit dans le cadre de la 11ème édition du Carnaval « Des blogs et des plantes » hébergé ce mois-ci par Avellana dont je vous invite à découvrir le blog, plein de belles recettes et de bons conseils naturels. Avellana a décidé de nous proposer le thème du Sureau noir, plante médicinale par excellence et plante culinaire très intéressante.

Le sureau noir, Sambucus nigra est un arbuste présent en Europe, en Asie de l’Ouest et en Afrique du Nord, pouvant atteindre 1 à 10 m de haut, recouvert d’une écorce verte-grise fissurée.
Ses feuilles sont composées de 5 à 7 folioles régulièrement dentelées.
Ses fleurs, couleur blanc crème, apparaissent en début d’été et sont très parfumées tandis que les feuilles ont une odeur déplaisante lorsqu’on les froisse. Ses fruits sont de petites baies noires violacées de 6-8 mm disposés en grappes étalées.

Le nom latin Sambucus fait allusion aux flûtes (sambuca ou sambûke) que les bergers grecs taillaient dans le bois tendre du sureau dont les rameaux sont creux.

En phytothérapie, on utilise principalement les fleurs et la partie interne de l’écorce.
Les fleurs et l’écorce contiennent du mucilage (qui apaise les inflammations), des tanins, des flavonoïdes ainsi que du nitrate de potassium et des acides phénoliques aux propriétés diurétiques.

Le sureau noir, plante des maladies hivernales

Les infusions de fleurs de sureau noir permettent de combattre les infections virales, dont la grippe. Elles réduisent la durée et l’impact des symptômes grippaux.

Elles agissent comme un anti-inflammatoire des voies respiratoires en cas de bronchite, sinusite, mal de gorge et rhume.

Les fleurs de sureau noir favorisent la sudation, permettant de réduire les fièvres, et elles stimulent notre système immunitaire.

Elles sont également mucolytiques, elles fluidifient le mucus et facilitent son expectoration.

Décongestionnantes et astringentes, elles permettent, en gargarisme, d’apaiser les maux de gorge et la toux, et en compresses, de calmer l’inflammation des paupières en cas de conjonctivite.

Les baies de sureau sont riches en vitamines A, B, C, et fortifie notre système immunitaire. La vitamine C permet également de réduire les symptômes grippaux.

sureau-shutterstock_140726215

Les autres propriétés du sureau noir

– Soulage les douleurs rhumatismales.
– Diurétique.
– Prévient les maladies cardio-vasculaires.
– Laxatif.
– Hémostatique.
– Adoucit la peau, calme les irritations.
– Traite et prévient les calculs rénaux.
– Antioxydant.
– Immunitaire.
– Traitement du surpoids
– Traitement de l’eczéma (usage externe)

Le sureau noir en usage externe

En lotion, le sureau noir va adoucir et apaiser les engelures, crevasses et irritations causées par le froid.
Il est recommandé dans le traitement de l’eczéma et d’inflammations cutanées.

Posologie

Les fleurs de sureau et l’écorce séchées s’utilisent à raison de 3 grammes de fleurs pour une tasse d’eau bouillante, trois fois par jour.
Cette infusion refroidie peut s’utiliser en gargarisme ou en lotion cutanée.

sureau-noir-shutterstock_149154224

Le sureau noir en cuisine

Les baies de sureau noir sont délicieuses. Elles sont utilisées pour la confection de confitures, gelées, sirops, beignets, liqueurs, vins…

Les fleurs ont un parfum rappelant délicatement celui du muscat et elles contiennent une grande quantité d’huile essentielle. On les utilise en gelées, liqueurs, beignets ou crues dans les salades de fruits.

Précautions

Le sureau hièble, cousin du sureau noir, est quant à lui toxique. On le reconnaît par sa petite taille, son odeur nauséabonde et par le fait que les baies soient groupées sur une tige unique, contrairement au sureau noir dont les baies sont en ombrelles.

Attention, seules les baies, les fleurs et l’écorce peuvent être utilisées. Les autres parties de la plante peuvent être toxiques. 

Le sureau noir est contre-indiqué aux personnes souffrant de diabète. Des cas de déséquilibre du traitement par insuline ont été signalés. Cette plante est également déconseillée chez la femme enceinte ou allaitante ainsi que chez l’enfant de moins de 12 ans.

Le sureau noir peut augmenter l’activité des médicaments diurétiques. Il est donc déconseillé de l’associer avec un diurétique.




Rendez-vous sur Hellocoton !

  2 comments for “Le Sureau noir, Sambucus nigra propriétés médicinales, bienfaits et utilisations

  1. 29 novembre 2016 at 22 h 42 min

    Coucou Séverine,
    très joli article, plein de bonnes idées !
    Quelle partie utilises-tu en lotion, une infusion de fleurs ?
    A bientôt

    • 30 novembre 2016 at 19 h 28 min

      Bonsoir,
      Merci Céline !
      J’utilise les fleurs de sureau en lotion mais on peut aussi utiliser l’écorce. C’est juste que je ne veux pas entailler l’écorce de mes sureaux alors je préfère utiliser les fleurs….
      Bonne soirée et à bientôt

Laisser un commentaire