Interview d’Aurèle sur le métier de praticienne en soin holistique du corps et de l’âme

Aujourd’hui, je vous propose de découvrir Aurèle qui partage avec nous son métier de praticienne en soin holistique du corps et de l’âme.

Aurèle est à l’écoute des besoins, des maux, des personnes et elle propose une approche personnalisée, en fonction des besoins de chacun. Une interview intéressante sur un métier mal connu et qui suscite beaucoup d’interrogations. Un parcours tout aussi intéressant et plein de sens, qui traduit la cohérence de son approche.

Pourquoi es-tu devenu praticienne en soin holistique du corps et de l’âme ? Peux-tu nous raconter ton parcours ?

Je conçois l’être humain comme une combinaison de deux choses. D’une part l’âme ou l’esprit, selon les définitions de chacun, et d’autre part, le corps physique, habité par l’âme. 
L’un et l’autre sont liés, comme un véhicule qui a un conducteur. Un conducteur seul ne va pas loin sans véhicule et un véhicule sans conducteur n’avance pas non plus.
 L’un et l’autre communiquent en permanence, s’échangent des informations. Un « mal » chronique physique peut être l’expression d’un « mal » de l’âme, qui envoie des signaux. 
Il est donc important pour moi de considérer ces deux aspects de l’être humain dans le soin. Ceci ne veut pas dire ne pas avoir recours à la médecine ! La médecine nous est très utile. Je travaille en complément, sur les causes profondes et non uniquement sur les symptômes. Il est intéressant de travailler sur « l’invisible » en plus du « visible ».
Mon parcours est assez atypique. Depuis enfant, j’ai une connexion avec la nature et ce qu’on peut appeler « le monde invisible ». J’ai aussi des parents qui sont issus du médical, un père dentiste et une mère infirmière anesthésiste. J’ai donc grandi avec cette notion de corps à soigner, et avec mon ressenti de l’âme. À l’adolescence,  j’ai été très tôt confrontée à des situations personnelles liées au monde de l’invisible et de l’impalpable. Je tirais les cartes au lycée avec des cartes à jouer à mes amis, et les prédictions se réalisaient. Mon téléphone se mettait en charge alors qu’il n’était pas branché. Et d’autres expériences dites « surnaturelles »… J’ai pris peur et j’ai fermé les portes à tout cela, presque complètement (il y a toujours quelques fuites !). 
Je me suis donc orientée vers un métier qui me permettait d’être « dans le cadre » sociétal et de répondre aux attentes parentales aussi, sans renier cette intuition qui me permet de ressentir les gens et de comprendre au delà des mots: Le commerce / marketing / communication ! 
Après mes études, j’ai exercé plusieurs métiers, j’ai travaillé en grande distribution en tant que chef de secteur, j’ai travaillé en agence de communication, j’ai ensuite créé mon activité de conseil en communication et enseigné. Chaque fois une grande joie de me dire: « ça y est j’ai trouvé ma place ». Et quelques mois après: « ah ben non, il me manque quelque chose ». Du coup je ne suis jamais restée longtemps en entreprise. Et puis j’ai eu de grosses douleurs de ventre, j’ai vu des médecins, et un ami est passé et m’a fait une séance d’hypnose éveillée, où il m’a guidée pour trouver des réponses à ce mal. Et là révélation. Cela a duré plus d’une heure, j’ai reçu énormément d’informations, d’images. Et à partir de là j’ai cherché à reconnecter avec mon âme. Puis assez facilement, des personnes, des mots, des formations, se sont mis sur mon chemin et j’ai développé Barboka, en résonance avec mon cœur, à l’écoute. 

En quoi consiste le métier de praticienne en soin holistique du corps et de l’âme ?

Pour moi, chacun a toutes les ressources intérieures dont il a besoin pour s’épanouir.
Nous avons chacun en nous un pouvoir de guérison, nous avons seulement oublié le chemin vers ce pouvoir. Parfois, nous sommes bloqués, nous avons l’impression de ne pas avancer, que quelque chose manque, de ne pas comprendre, de répéter des schémas à l’infini, de ne pas se sentir à sa place. Mon métier est d’aider à trouver les clés et ouvrir les portes intérieures. 
Pour cela, je travaille à la fois avec le corps, avec par exemple l’énergie de certaines huiles essentielles, les fleurs de Bach, des points énergétiques, le magnétisme, de l’accu-pressure et de la réflexologie plantaire, mais aussi avec l’âme, en utilisant la pratique chamanique, le tambour, les bols chantants, le gong, le ressenti, les mantras, les rêves éveillés, le pendule et les tarots, et la parole. Chaque soin est adapté à la personne, en fonction de sa problématique, de qui elle est, et du moment. L’accompagnement peut se faire ponctuellement, un soin, une fois; ou plus régulièrement sur une période à définir ensemble. Il n’y a aucune obligation bien entendu, un accompagnement c’est une confiance qui s’instaure et être à l’écoute de ses besoins et envies.
J’accompagne aussi des groupes, via des ateliers, qui sont récurrents pour la plupart. Je guide des Cercles de Femmes tous les mois, pour se (re)-connecter à sa féminité, à la sororité. Avec deux amies, Marie Viel de Baleine & Montgolfière et Mélanie Aubert de De la beauté, partout, nous animons des ateliers de chant intuitif, pour libérer les énergies bloquées et avoir accès à Soi par la voix. Je propose également des Voyages Sonores de relaxation au gong et bols tibétains, de l’initiation au Voyage Chamanique, des après-midi et journée en co-animation avec d’autre praticiens comme par exemple avec Franswa Bernard Yoga. Une cérémonie très forte et que j’affectionne particulièrement est la Cérémonie de l’Utérus (différente la méthode de Miranda Gray) où je propose une orientation plus chamanique avec une roue de médecine, entre autres. Pour les heureux événements à venir je propose aussi des Blessing Way (célébration de la future mère vers le 7-8ème mois de grossesse).
Très bientôt je vais organiser des week-end et courts séjours dans des lieux nature avec plein de surprises !

Quelles approches utilises-tu ?

Je suis formée par la Fédération Française d’Aromathérapie en Maitre Praticien en aromathérapie, et en Praticien Fleurs de Bach. 
Je suis également formée en soins chamaniques par la FSS (Foundation for Shamanic Studies) avec Laurent Huguelit.
Pour tout le reste je suis autodidacte, j’ai beaucoup lu et surtout j’écoute beaucoup mes ressentis.
Tout cela dans le but d’avoir une approche globale, holistique de l’Être humain.

A quels maux s’adressent les soins holistiques du corps et de l’âme ?

Ces soins s’adressent à tous type de « maux » (ou de mots !).
Des maux physiques récurrents, qui ne trouvent pas de réponse dans la médecine allopathique, ou lorsque l’on a le sentiment que notre corps s’acharne sur une zone précise. Un mal-être. Un besoin de récupérer de l’énergie. Une sensation d’être « pompé » par des énergies extérieures, de ne pas réussir à avancer. Le stress également, les problèmes de sommeil. 

Quels sont les principales raisons de consultation ? Quels maux reviennent le plus souvent ?

Les raisons de consultation sont les maux cités précédemment et sûrement d’autres auxquels ne n’ai pas pensé. Pour le moment je dirais que la raison de consultation qui revient le plus souvent c’est la baisse d’énergie, la sensation d’être perdu sur son chemin de vie. La volonté d’aller vers un mieux-être. En tout cas pour les soins individuels. Mais j’ai aussi des exemples plus concrets comme des sinusites chroniques. Pour les ateliers, c’est plus une recherche de reconnexion à son Soi, sa féminité, ou la femme sauvage.

Comment se déroule une séance ?

Concernant les soins individuels, il y a deux types de séance.
La première séance est importante et dure deux heures environ. Avant la séance, j’envoie un questionnaire à remplir qui me permettra de déterminer le tempérament d’Hippocrate de la personne, afin de voir quelles huiles essentielles sont intéressantes pour contre-balancer énergétiquement ce tempérament et apporter ce qui « manque ».
La séance commence par un thé ou une tisane, puis j’écoute, la raison pour laquelle la personne est venue. Ensuite nous discutons du résultat du test sur le tempérament et nous choisissons (en fonction des antécédents médicaux et de la préférence et sensibilité olfactive) les huiles essentielles qui peuvent aider. Puis nous passons au corps avec un diagnostic des points énergétiques Toltèques et leur stimulation. En fonction des personnes, je vais peut-être aussi faire de la réflexologie, de l’accu-pressure, ou utiliser le magnétisme, le gong, le tambour, les bols chantant ou encore le hochet ou le chant.
Puis nous prenons un deuxième thé ou infusion (si on en a envie !) et discutons des ressentis, images, effets, besoin de se revoir ou non. Si nécessaire nous discutons aussi de la possibilité de prendre des Fleurs de Bach pour ancrer le travail qui a été fait lors de la séance. Pour finir,  je propose de tirer 3 cartes conseil d’un tarot.
Si il y a d’autres séances qui suivent, elles sont en général plus courtes et durent environ une heure. Les séances suivantes permettent de faire un point et de continuer l’accompagnement de façon diverse et variée en fonction du problème à résoudre et de la sensibilité de chacun. On utilisera la parole, le rêve éveillé, les Fleurs de Bach, les mantras, le chamanisme,etc. 

Pour les groupes, tous les ateliers se déroulent en bienveillance. Un Cercle de Femmes par exemple dure trois heures où parole, mantras, mudras (yoga des doigts), méditations guidées, et chant intuitif se mêlent, autour d’un thème choisi pour chaque cercle.

Les ateliers de chant intuitif durent deux heures et sont aussi différents à chaque fois.

Une Cérémonie de l’Utérus dure quatre heures entre parole, rituel dans la roue de médecine, mantra et méditations guidées.

Les ateliers d’initiation au Voyage Chamanique durent deux heures. Plus, si c’est sur un après-midi ou une journée. Plusieurs pratiques sont présentées et exécutées.

Les Voyages Sonores durent une heure.

Pour plus d’informations, tous les détails des ateliers sont sur la page facebook et je réponds volontiers aux questions !

As-tu une plante, un objet, une pratique fétiche qui revient régulièrement dans tes soins ?

En objets fétiches, j’ai toujours trois bougies qui accompagnent les soins, une labradorite, et un élément de la nature. Mon Pendule « spécial soin » composé de plusieurs pierres et le tarot Vision Quest. Et même si je ne l’utilise pas forcément, mon tambour n’est jamais loin !

As-tu un message à partager avec les lecteurs ?

Oui. Vous avez le pouvoir de faire ce que vous voulez de votre vie. De la vivre comme vous l’entendez. De guérir vos blessures. De trouver et suivre votre chemin. De grandir à votre rythme et selon vos envies. De vous ouvrir à vous, profondément.

Où peut-on te trouver ?

À Bordeaux, dans plusieurs espaces. L’Espace soin et accompagnement (Place du Palais), Franswa Bernard Yoga (Bastide), et d’autres à venir. Je peux aussi me déplacer et venir à domicile selon les cas ! Et pour les week-ends et courts séjours, c’est en cours de planification mais je serai probablement vers le Puy-de-Dôme, en Dordogne, dans le Pays basque ou d’autres merveilleux endroits en France !

Pour en savoir plus, contacter Aurèle sur sa page Facebook.




Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.