Le basilic, Ocimum basilicum, propriétés et utilisations

basilic-shutterstock_67491025

Crédit photo & copyright Shutterstock

Si le basilic, ocimum basilicum, est aujourd’hui l’une des herbes aromatiques les plus populaires, ça n’a pas toujours était le cas.
Pour les Grecs et les Romains, le basilic symbolisait l’hostilité. Ils croyaient que pour faire pousser une plante aussi odorante, il fallait se mettre en colère et jurer les dieux tout en semant les graines. D’où l’expression française «semer le basilic» qui signifie « fulminer ».

A contrario, dans le nord de l’Europe, les amoureux s’échangeaient des brins de basilic en gage de fidélité.
En Inde, il s’agit d’une plante sacrée. L’espèce locale se nomme d’ailleurs le basilic sacré ou basilic tulsi (ocinamum sanctum) et est censée protéger la vie et la mort.

Pline l’ancien, convaincu des pouvoirs thérapeutiques de cette plante, la prescrivait pour guérir tous les maux.

Aujourd’hui, le basilic est utilisé dans le monde entier pour ses vertus culinaires, aromatiques et médicinales.

Les propriétés médicinales du basilic

Le basilic se consomme frais ou séché mais après séchage, il contient moins d’actif.

Il est particulièrement apprécié pour ses vertus digestives grâce à son action antispasmodique, il apaise les spasmes, les ballonnements, les flatulences, les nausées et les douleurs d’estomac. Pour les enfants, c’est un vermifuge léger.

Antibactérien et anti-infectieux, le basilic permet de lutter contre les infections internes et externes.
En application externe, l’hydrolat ou les lotions de basilic traitent les peaux acnéiques, grasses et à problèmes. Astringent, il resserre les pores de la peau. Désinfectant, il nettoie et assainit en profondeur.




Le basilic est un immunostimulant, il booste notre système immunitaire. Une étude a démontré que la consommation régulière de basilic frais permettait d’augmenter le taux de globule blanc de 20%.
Sa consommation est conseillée en cas d’infection virale ou bactérienne (gastroentérite, grippes, rhumes, angines…).

Cette herbe aromatique joue aussi un rôle sur notre psychisme. Elle est notamment prescrite en cas de surmenage, de nervosité, de dépression et d’anxiété. Ces vertus apaisantes et relaxantes ont un effet positif sur notre humeur.

Insectifuge, en Inde, le basilic a été planté pendant des siècles au pied des maisons pour éloigner les moustiques.

Chez la femme allaitante, le basilic stimule la lactation.

Antioxydant, il prévient les radicaux libres provoquant le vieillissement prématuré de la peau, le cancer et certaines maladies cardio-vasculaires. Il agit également sur le système cardiovasculaire en limitant l’oxydation des lipides et en jouant un rôle protecteur de l’aorte.

Hypoglycémiant, le basilic est une plante qui est actuellement à l’étude dans la lutte contre le diabète.

Et ce n’est pas tout…

Le basilic est également une source riche en fer et vitamine K, une vitamine qui agit sur la coagulation du sang et dans la formation des os.

Rendez-vous sur Hellocoton !

  12 comments for “Le basilic, Ocimum basilicum, propriétés et utilisations

  1. 5 juillet 2014 at 11 h 20 min

    J’adore le basilic ! D’ailleurs, j’aime beaucoup en mettre dans les pâtes avec un filet d’huile d’olive… Un régal ! Bisous ma belle et bon weekend.

    • 5 juillet 2014 at 13 h 41 min

      Oui, c’est délicieux !
      Bisous Karine et bon week-end.

  2. 5 juillet 2014 at 12 h 11 min

    Ca marche si on consomme du pesto tous les jours Séverine ?!! 😉
    J’adoooore ça le basilic mais impossible d’en faire pousser dans le jardin … il ne s’épanouit pas …. 🙁
    Bisous

    • 5 juillet 2014 at 13 h 40 min

      Bonne question !? pourquoi pas…

      Oui, le basilic c’est un peu délicat a faire pousser. Moi, c’est les escargots qui en profitent…

      Bisous Kakou et bon week-end

  3. Zazen
    6 juillet 2014 at 7 h 58 min

    Mes grands-parents font une grande consommation de basilic … mon grand-père a 90ans et il pète le feu … ma grand-mère est « un peu plus jeune » et idem … certes ils ont des petits soucis de santé mais quand je les vois à côté d’autres personnes, je me dis que vieillir comme eux ce serait chouette … leur secret serait il le basilic planté et récolté avec amour par le papé ?

    • 6 juillet 2014 at 8 h 32 min

      Merci de ton joli partage Zazen…Une piste a creuser !
      Le basilic contient une grande quantité d’antioxydant et stimule le système immunitaire alors il ne peut faire que du bien à notre santé.
      C’est une très jolie anecdote.
      Merci et bon dimanche.

  4. 6 juillet 2014 at 11 h 47 min

    J’adore le basilic, et idem il ne pousse pas bien ici, mais chez mon grand père à Porto c’est tout autre chose ;))

    • 6 juillet 2014 at 16 h 03 min

      Oui, le soleil de Porto doit y faire pas mal…
      Nous avec la pluie qui tombe ces derniers temps, il faut rien espérer…

      Bon dimanche

  5. 6 juillet 2014 at 13 h 46 min

    Merci pour toutes ces infos très intéressantes! J’aime bien en ajouter sur les tomates ou les pâtes. J’ai aussi réalisée de l’huile de basilic c’est un régal avec des tomates, tellement goûteux.

    • 6 juillet 2014 at 16 h 04 min

      L’huile aromatisé, j’adore ! Je fais la même chose mais je rajoute parfois de l’ail avec le basilic, c’est super bon !
      Bon dimanche

  6. 27 juillet 2014 at 20 h 25 min

    J’ai acheté un basilic pour agrémenter mon balcon… du coup je vais plus le regarder de la même façon…
    En tous cas bravo pour ton blog, c’est un vrai plaisir de lecture : autant pour la qualité du contenu que pour le graphisme que je trouve sobre mais classe.

    • 28 juillet 2014 at 10 h 11 min

      Merci beaucoup pour tes encouragements !
      Je suis aussi ton blog via Hellocoton et j’aime beaucoup.

      Ce n’est pas pour rien que les indiens considèrent le basilic comme une plante sacrée, c’est un véritable trésor pour les papilles et la santé.
      Bonne semaine

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.