Interview de Chloé sur le métier de praticienne en Shiatsu

Chloé est infirmière de formation et a choisi la voie du Shiatsu pour aider ses patients à surmonter la douleurs. Elle est aujourd’hui praticienne de Shiatsu et utilise des méthodes complémentaires, toujours avec l’objectif et l’envie de soulager et de proposer du bien-être aux personnes en souffrance.

Pourquoi es-tu devenue praticienne en Shiatsu ?

J’ai découvert pour la première fois le domaine de l’énergétique pendant ma formation d’infirmière, lors d’un module sur le thème de la prise en charge de la douleur et du stress par la Résonnance Energétique par Stimulation Cutanée (RESC)
Étant depuis toujours très sensible vis-à-vis du thème de la douleur, j’ai été tout de suite fascinée par cette approche complémentaire de la vie, de la santé et du soin. Il faut dire aussi que les soins infirmiers ne sont pas très agréables en général pour les patients, et que là, avec la RESC, je pouvais pratiquer un soin agréable pour soulager !
Après l’obtention de mon diplôme d’état d’infirmière, j’ai suivi pendant 4 ans la formation de Koho Shiatsu. Je souhaitais alors développer mes connaissances en énergétique chinoise et une autre forme de toucher.
Cette formation a été très enrichissante pour moi et m’a ouverte à d’autres réflexions et à une compréhension du corps complémentaire à la formation paramédicale que j’avais reçue.
Pendant cette formation, j’ai reçu de nombreuses séances de Shiatsu, et j’ai pu sentir que cela me faisait beaucoup de bien et m’améliorait considérablement. Le shiatsu m’aide à ressentir l’équilibre, me détend et me renforce.
J’ai alors pratiqué le Shiatsu dans mon entourage proche, sur ma famille, mes amis, et mes collègues de travail à l’hôpital.
Devant l’efficacité de cette technique, je souhaite la partager et la développer afin qu’un maximum de personnes puisse en ressentir ses bénéfices.

Peux-tu nous expliquer ce qu’est le Shiatsu ?

Le Shiatsu est un Art de Santé japonais, issu de la médecine traditionnelle chinoise. Cette pratique repose donc sur un savoir empirique, millénaire, basé sur l’observation des cycles de la nature, des interactions entre l’homme et son environnement.
Le Shiatsu est une discipline énergétique qui consiste à pratiquer des pressions plus ou moins fortes avec les pouces, les doigts, mais aussi les paumes de la main, les poings, les coudes, sur des points précis situés le long des méridiens.
Ce principe de régulation énergétique est le même que celui de l’Acupuncture. On parle plus ici de digitoponcture.
C’est une approche tout à fait complémentaire à la médecine conventionnelle occidentale .
Les méridiens, ce sont les vaisseaux énergétiques de notre corps. En effectuant des pressions sur des points précis, le praticien favorise les conditions pour que le corps se régule ensuite par lui-même afin que l’énergie vitale, le QI, circule de façon plus harmonieuse.
Le praticien peut également si nécessaire chauffer certains points avec un bâton de moxa. C’est comme un gros bâton d’encens composé d’armoise, ou d’un mélange de plantes et de charbon. Cette pratique s’appelle « la moxibution ». Très efficace pour traiter les froids et refroidissements.
Le Shiatsu est considéré comme une pratique alternative « digne d’intérêt » selon l’OMS et commence à faire son entrée dans le milieu hospitalier dans les services de psychiatrie par exemple chez les enfants, les services de maternité…
Le Shiatsu commence également à être pratiqué dans les entreprises qui souhaitent réduire et prévenir les risques socio professionnels et améliorer les conditions de travail des salariés. Parce qu’il me tient à cœur de soulager les conditions de travail de mes collègues infirmiers et aides-soignants, je souhaite aujourd’hui proposer un partenariat avec l’hôpital dans lequel j’ai travaillé plusieurs années… À suivre !

En quoi consiste le métier de praticienne en Shiatsu ?

Et bien pour moi il commence par expliquer ce qu’est le Shiatsu ! Je trouve que cette pratique est encore mal connue, donc je communique beaucoup afin que plus de personnes puissent l’expérimenter et en ressentir ses bienfaits.
Le métier de praticienne en massage traditionnel, c’est surtout des rencontres. Des rencontres avec les personnes qui souhaitent recevoir un massage. D’abord un moment d’échange où un climat de confiance peut s’établir. Des rencontres avec d’autres professionnels de santé ou de bien-être afin d’élargir mon réseau professionnel.
Le métier de praticienne en Shiatsu consiste à pratiquer et le Shiatsu, mais aussi à en recevoir ! Pour moi, recevoir des massages, des Shiatsu, ça fait aussi partie de mon métier. C’est super, parce que j’adore, et puis cela me soulage et me soutient beaucoup dans mon quotidien. Cela me permet donc d’être plus efficace dans ma pratique.
Aussi, le métier de praticienne en Shiatsu, c’est pour moi savoir réorienter la personne vers son médecin ou autre thérapeute si besoin. Avoir conscience de ses limites, être humble dans son approche, et rester simple. Ce sont des qualités que j’apprécie beaucoup chez les thérapeutes.

As-tu une ou des approches complémentaires ?

Oui, plusieurs.
Je suis passionnée d’astronomie et de physique à un niveau très amateur ! Ce sont des recherches concernant la physique du très petit et du très grand qui m’ont incitée à approfondir le domaine de l’énergétique.
Par exemple, les recherches actuelles de physique au niveau quantique tendent à démontrer que l’espace présent entre les particules d’un atome est bien plus rempli d’énergie que la matière elle-même. Cet espace, ce « vide de matière » est en fait un espace rempli d’énergie, qui structure et influence directement la matière elle-même.
Cet espace rempli d’énergie était déjà connu dans l’Inde ancienne, et on la retrouve sous le nom de « Éther » dans la tradition ayurvédique.
Toujours sur le chemin de l’apprentissage, et fasciné depuis toujours par l’étude des anciennes civilisations, j’ai souhaité élargir mes connaissances du côté de la médecine traditionnelle indienne, avec l’ayurveda.
Je suis donc en fin de cursus de formation sur les techniques ayurvédiques relaxantes ce qui me comble de joie !
Je pratique aussi beaucoup pour moi-même les techniques d’affirmations positives. Ce sont des petits plus, des petits conseils très précieux que je partage avec tous mes clients !
Je pense aussi à la fabuleuse méthode Ho ponopono, issue des sagesses hawaïennes, avec ce mantra très efficace selon mes expériences personnelles « Désolé, pardon, merci, je t’aime »
Ho’oponopono est une formule que l’on dit à l’intérieur de soi dès qu’un conflit, une émotion forte et négative surgit devant vous « Désolé, Pardon, Merci, Je t’aime ».
Désolé, signifie que l’on reconnaît le conflit.
Pardon, donne la possibilité de se pardonner à soi même et à l’univers d’avoir créé cette situation.
Merci, à votre âme, à Dieu, à l’Univers d’avoir réveillé cette mémoire qui était en vous afin de la nettoyer.
Je t’aime, c’est le nettoyage de la mémoire limitante en envoyant une énergie d’Amour à vous et à l’univers. On pourrait dire aussi « je m’aime ».
À pratiquer sans modération pour éclairer toutes les situations compliquées que l’on peut traverser sur notre chemin.

Quelles sont les principales raisons de consultation ? Quels maux reviennent le plus souvent ?

Les attentes principales des personnes qui viennent me voir sont :
→ La recherche d’un état de détente
→ Un apaisement au niveau émotionnel,
→ Le soulagement de douleurs souvent cervicales, dorsales, lombaires,
Les maux qui reviennent souvent sont les douleurs, stress, angoisses, trouble du sommeil, insomnies, fatigue, les états dépressifs, l’hyper activité, troubles de l’attention, la nervosité, agitation, l’instabilité émotionnelle, les troubles digestifs, baisse du système immunitaire, les problèmes de fatigue ou de manque de vitalité.

Comment se déroule une séance ?

Une séance commence toujours par un entretien où le thérapeute établit une analyse du fonctionnement énergétique de la personne, identifie les attentes, les besoins recherchés, recherche des antécédents médicaux, vérifie s’il y a un suivi médical si besoin…
Je visite ensuite les pouls chinois situés sur les poignets. Le thérapeute peut également demander à observer la langue si besoin.
La séance de shiatsu dure approximativement une heure.
À la fin de la séance, le praticien peut reprendre les pouls afin de noter s’il y a des changements.
J’explique ensuite à la personne sur quoi la séance s’est centrée au niveau énergétique
Pour terminer, je partage des conseils concernant l’hygiène de vie, l’alimentation…

Le Shiatsu est-il adapté à tout le monde ?

Disons que le Shiatsu est un outil bénéfique pour tous, mais que comme dans toute pratique il y a des précautions à prendre.
Par exemple, dans les cas de pathologie mentale, et plus particulièrement de psychose type schizophrénie, l’avis du psychiatre est nécessaire.
Chez la femme enceinte, il y a des précautions à prendre, les premiers massages énergétiques se pratiquent en général à partir de 3 mois de grossesse, dans un but de confort et de soulagement. Le shiatsu s’avère très efficace pour favoriser le moment de la naissance.
Dans les cas de cancers, la pratique du Shiatsu s’avère inefficace pour traiter les tumeurs, cependant les massages sont très bénéfiques dans une recherche de confort pour la personne, de détente et de soulagement des effets secondaires des traitements médicaux.
Plus généralement, les massages énergétiques sont contre indiqués lorsque la personne est en état « de crise ». Par exemple montée de fièvre, ivresse, hystérie, crise d’angor, phlébite…
Je rappelle que le Shiatsu ne se substitue pas à un traitement médical.

As-tu une plante ou un objet favori que tu conseilles à tes clients et qui a une importance particulière pour toi ?

L’huile de coco pour traiter les problèmes du système nerveux : une cuillère à café le matin, ou en massage sur la peau et les articulations.
L’huile de moutarde pour détoxifier et soulager les problèmes de mucosités respiratoires,
Les pensées et affirmations positives :
« Même si je suis très exigeante envers moi-même, je me donne le droit de me tromper ! »
« Il ne savait pas que cela était impossible, alors il l’a fait »
La pratique de la méthode  Ho’oponopono.

Où peut-on te trouver ?

Sur Fb : Fleur de Vie Shiatsu Zen
Mail : fleurdevieshiatsuzen@yahoo.fr
Séance de Shiatsu à domicile sur le secteur de
Saint Cyr, La Ciotat, Bandol, Sanary, Six Fours les Plages, Le Beausset, Le Castellet,La Cadière, Ollioules (83)
Les vendredis et samedis au Cabinet de Kinésithérapie,
Résidence le Saint Georges,
888 bd des Ecoles,
Six Fours les Plages (83140)
Sur Rdv

 




Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire