Interview de Nathalie sur le métier d’enseignante de Qi Gong

Nathalie, pourquoi enseignes-tu le Qi Gong ?

J’ai été attirée par la culture chinoise et les arts énergétiques depuis un voyage en Chine il y a une vingtaine d’années. Depuis j’ai entrepris un travail sur le corps et l’esprit en pratiquant pendant 5 ans le hatha yoga. Puis je me suis intéressée aux principes de la Médecine Traditionnelle Chinoise et je me suis spécialisée dans le massage amma assis et depuis 8 ans je pratique le Qi Gong qui est venu compléter mon travail sur l’énergétique. Je dois beaucoup à cet art millénaire chinois qui m’a permis de renforcer ma stabilité et mon équilibre émotionnel, qui m’a aidé à me centrer, à être plus présente au monde et à lâcher prise.

En quoi consiste le Qi Gong ?

Le Qi Gong puise son essence dans la pensée philosophique chinoise et la médecine traditionnelle. Il fut utilisé par les moines comme art de longévité, par les guerriers pour son apport énergétique, par les lettrés pour améliorer la qualité de leur pensée et par les médecins pour améliorer la santé de leur patient. C’est une combinaison de mouvements lents, de postures statiques, d’auto-massages, de respiration, de sons et de méditation qui ont pour effet dans un premier temps de structurer le corps en renforçant muscles, tendons, et organes en profondeur.

As-tu une ou des approches complémentaires ?

Oui, je m’inspire dans ma pratique des pranayamas (méthodes de respiration) étudiés en yoga et des techniques de stretching durant les échauffements.

Quelles sont les attentes des personnes qui viennent prendre un cours de Qi Gong ?

Bien souvent on vient chercher un équilibre émotionnel, une relaxation du corps et des solutions à des problèmes de santé.

Après une phase d’apprentissage et une pratique régulière, l’énergie circule mieux, les tensions corporelles se libèrent, les émotions excessives se calment, le mental s’apaise et la vitalité s’améliore. Corps et esprit s’unifient.

Comment se déroule une séance ?

Je commence par un échauffement pour déverrouiller les articulations, échauffer et étirer les muscles.

Puis on pratique un mouvement en lien avec la saison pour renforcer l’organe vital correspondant, et un enchaînement ou une série de postures dynamiques entrecoupées d’une posture statique d’observation des ressentis, parfois une marche méditative, et enfin une toilette énergétique à base d’auto-massages et le salut final.

As-tu une plante, une huile essentielle ou un complément alimentaire favoris qui a une importance pour toi ?

Oui j’ai une huile essentielle fétiche qui me suit partout, c’est la menthe poivrée, je m’en suis servi pour mes enfants lors des trajets voiture pour soulager les maux de ventre (quelques gouttes par terre), pour la digestion (une goutte sur un sucre) pour bien respirer et ne pas ronfler la nuit (une goutte sur la langue) ou dans le thé vert lorsque je n’ai pas de menthe fraîche pour faire un thé marocain.

As-tu un message à partager avec les lecteurs ?

dans un monde où tout va trop vite, où trop préoccupés par nos soucis et difficultés nous ne savons plus nous arrêter, pour simplement sentir, regarder, écouter, goûter, partager, le Qi Gong est comme la marche un moyen de se poser et d’être simplement là, éveillé, à l’écoute de son corps et de son environnement, connecté à la terre et aux êtres 

Où et quand donnes-tu les cours ?

Les cours sont dispensés tous les lundis de 19 h à 20 h (hors vacances scolaires) à la salle de l’ancien restaurant scolaire de Saint Médard d’Eyrans.

Premier cours gratuit et sans engagement.

Tél : 07 87 92 49 44







Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.