Le Bilva, plantes ayurvédiques pour réguler les fonctions intestinales

Crédit photo Wikimédia Commons

Crédit photo Wikimédia Commons

Le bilva ou Bael ou encore cognassier du Bengale (Aegle marmelos) est un arbre fruitier aromatique et épineux de taille moyenne de la famille des Rutacea. On le trouve dans les forêts sèches et les plaines de l’Asie et notamment en Inde ou il est utilisé dans la pharmacopée traditionnelle.

Il produit un fruit dont le goût rappelle à la fois les agrumes et la cannelle. Le fruit peut être consommé frais ou séché. Son arôme naturellement sucré se marie à merveille aux desserts.
En Thaïlande et Indonésie, les feuilles et les jeunes pousses seraient consommées comme légumes.

Mais le bilva est principalement utilisé dans la pharmacopée indienne pour réguler les fonctions intestinales.

Les bienfaits du Bilva

La pulpe séchée et réduite en poudre sert à l’infusion d’une tisane utilisée contre la diarrhée, la dysenterie, les parasites intestinaux, les flatulences, les vomissements et la constipation chronique.
En cas de rhume avec fièvre, cette tisane permet de stimuler les défenses immunitaires et d’apaiser la fièvre.
Les tisanes froides, en compresse sur les yeux permettent d’apaiser les conjonctivites et les inflammations.

En ayurveda, il rééquilibre les 3 doshas, particulièrement Kapha et Vata. (voir l’article sur l’ayurveda ici et faites le test pour connaître votre composition ayurvédique ici).

Crédit photo Herbio'tiful

Crédit photo Herbio’tiful

J’ai testé le bilva

Curieuse, j’ai testé le bilva tout d’abord pour son utilisation culinaire. J’ai trouvé de la poudre de Bilva sur la boutique Ayur-Vana.

Dans les desserts, je trouve que cela donne un goût qui me rappelle le bois de figuier. Une odeur douce et suave. Je ne reconnais pas vraiment le goût d’agrume et de cannelle, mais j’aime beaucoup. C’est très original et ça se marie bien avec le chocolat et les fruits.

Je n’ai pas testé le bilva pour ses fonctions thérapeutiques. Je ne l’ai pas pris en cure de 10 jours comme cela est conseillé dans la médecine ayurvédique, je ne pourrais donc pas vous parler de son efficacité sur la régulation des fonctions intestinales.
Ceci dit, je le prends de temps en temps en tisane après-repas principalement pour son goût, avec une cuillère de miel, c’est parfait !

Bibliographie

Le grand guide de l’ayurvéda de Kiran Vyas

ayurvana.fr

La divinité des plantes: guide ayurvédique de phytothérapie de David Frawley et Vasant lad – Editions Turiya

Important

Ne pratiquez pas l’automédication, prenez conseil auprès d’un professionnel de santé pour vous assurer que cette plante vous convient.
 

Rendez-vous sur Hellocoton !

  6 comments for “Le Bilva, plantes ayurvédiques pour réguler les fonctions intestinales

  1. 6 août 2015 at 7 h 18 min

    Une plante que j’ignorais totalement, je ne connais même pas le nom, alors merci pour cet article qui me permet d’en apprendre davantage sur les plantes qui m’intéressent tant.
    Je m’interroge quant au goût du bois de figuier, qu’est-ce que c’est ?
    Décidément, ces plantes confortent mon intérêt pour l’ayurveda, il y en a tant à découvrir.
    Belle journée Séverine.

    • 6 août 2015 at 18 h 03 min

      C’est difficile de décrire le goût du bilva mais ça me rappelle l’odeur du bois de figuier.
      Je ne sais pas si parfois tu utilises du bois ou des feuilles de figuier en cuisine; j’en utilise, par exemple, pour aromatiser la cuisson des châtaignes, en papillotes, pour aromatiser certaines compotes, confitures ou en tisane pour favoriser le sommeil et la digestion…Je trouve que c’est un goût unique et le bilva me rappelle ce goût.

      Bonne soirée Clémentine

  2. 6 août 2015 at 16 h 27 min

    Merci pour la découverte je ne connaissais pas !
    Bisous

  3. 7 août 2015 at 11 h 22 min

    Coucou ! J’adooooore découvrir de nouvelles plantes !!! Merci beaucoup pour cet article et le lien vers ce site que je ne connais pas non plus 🙂 Hâte de tester. Des bisous. La Brune.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *