Les bienfaits du wakamé, une algue antioxydante

wakame-RB-shutterstock_63229321

Crédit photo & copyright Shutterstock

Le wakaméUndaria pinnatifida, est une algue très populaire au Japon, en Chine et en Corée pour ses attraits culinaires et médicinaux. Cette algue brune se cueille en hiver et au printemps, et apprécie les eaux fraîches de l’océan Atlantique.

Si autrefois cette algue était réservée à la noblesse, elle est aujourd’hui très populaire, et sa consommation ne cesse de s’accroître, à tel point que des centres de culture ont vu le jour afin de combler la demande mondiale.

Depuis 1985, cette algue est également cultivée sur la côte bretonne.

Les propriétés médicinales du wakamé

Cette algue contient en grande quantité des acides gras tels que l’oméga-3 qui aide à promouvoir le bon cholestérol et la santé cardiovasculaire. On trouve également de la vitamine A, B1, B2, B3, B6, B12, C, du sodium, du fer, du calcium, de la thiamine, des protéines, des oligo-éléments (iode).

Le wakamé est un puissant antioxydant grâce à la fucoxanthine qu’il contient. Il s’agit d’un pigment caroténoïde donnant au wakamé sa couleur brunâtre. Il contrôle également le processus de photosynthèse, transformant la lumière en énergie.

Sa richesse en antioxydants en font un allié dans la prévention du cancer, du vieillissement prématuré de la peau et des cheveux, et pour le bon fonctionnement du système immunitaire.

Le wakamé est souvent utilisé pour traiter les problèmes de thyroïde, essentiellement en raison de son haut niveau d’iode. Cette algue peut traiter les carences en minéraux, prévenir l’ostéoporose, et réduire les douleurs arthritiques.

Le wakamé, pauvre en calories, permettrait également de perdre du poids car il entraîne rapidement un sentiment de satiété, facilite le transit intestinal et agit contre la rétention d’eau.

Le wakamé en cosmétique

Cette algue est utilisée en cosmétique car elle maintient les niveaux de collagène et d’élastine dans la peau ainsi que son épaisseur. Elle stimule la capacité régénératrice de la peau, apporte de la douceur et de la souplesse.

Les minéraux présents dans le wakamé aideront à maintenir la fermeté de l’épiderme et l’équilibre hydrique, en prévenant la sécheresse excessive. On retrouve cette algue dans la composition de certains cosmétiques tel que les crèmes hydratantes ou antirides.

Une cure de Wakamé

On trouve cette algue assez facilement dans les épiceries d’alimentation biologique.

Il est conseillé de consommer 3 et 6 grammes par jour pour bénéficier de ses effets antioxydants et nutritionnels.

Dans le cadre d’un régime alimentaire ou de convalescence, la dose peut être augmentée sous conseil de votre médecin généraliste.

Précautions

En raison de sa concentration d’iode, il est déconseillé aux personnes souffrant de maladie de la thyroïde de consommer du wakamé sans avis médical.
Les femmes enceintes, les enfants et les personnes atteintes de diabète devront également consulter avant de prendre cette algue à but thérapeutique.

 

 




Rendez-vous sur Hellocoton !

  3 comments for “Les bienfaits du wakamé, une algue antioxydante

  1. violette
    25 février 2017 at 8 h 31 min

    coucou en fait si on regarde bien tes articles presque toutes les algues sont bonnes pour nous 😉
    est ce que tu penses que l’on peut les mixer ensemble pour en faire un gel ?

    • 25 février 2017 at 18 h 43 min

      Coucou Violette,
      C’est pas faux… il y à pas mal d’algues qui sont bonnes pour nous.
      Je n’ai jamais essayé de les mixer ensemble. Je n’ai aucune idée de ce que cela peut donner. Niveau goût, je suis pas sur que ce soit terrible mais pour la cosmétique, ça risque rien d’essayer…

  2. violette
    26 février 2017 at 10 h 09 min

    lol pour le mélange je veux bien te croire au chinois du coin il font une entrée avec une algue qui presque vert fluo avec du sésame ça c’est super bon 😉

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.