Macérât hydro-glycériné de lierre grimpant : Recette et bienfaits

Crédit photo Herbio'tiful

Crédit photo Herbio’tiful

Le lierre grimpant est une plante facile à trouver en grande quantité. Cette plante croît rapidement et c’est pour cette raison que les Égyptiens avaient consacrés le lierre à Osiris, dieu de la fécondité.

Le lierre est une plante surprenante, on lui trouve des utilités en cosmétique, en phytothérapie et dans l’entretien de la maison. Avoir un lierre chez soi est une véritable bénédiction pour les adeptes du Home-Made.

Le macérât hydro-glycériné de lierre grimpant est réalisé à partir des feuilles de lierre et il sera utile en cosmétique (anticellulite, drainant, raffermissant) et en phytothérapie dans les baumes antidouleurs.

Réaliser un macérât hydro-glycériné de lierre grimpant.

Ingrédients

5 g de feuilles de lierre grimpant hachées
40 g de glycérine végétale
10 g d’eau minérale
Cosgard( conservateur naturel)

Réalisation

1/ Hachez les feuilles de lierre. Vous pouvez également les passer au mixer.
2/ Déposez les feuilles hachées dans un pot hermétique et recouvrez avec la glycérine végétale et l’eau.
3/ Refermez le pot et remuez.
4/ Entreposez le pot à l’abri de la lumière et de la chaleur. Et laissez macérer pendant une semaine en remuant tous les jours.
5/ Au bout d’une semaine, filtrez la préparation et stockez le macérât hydro-glycériné de lierre dans un flacon préalablement désinfecté. Ajoutez quelques gouttes de Cosgard pour favoriser la conservation du macérât.

Conservation : 6 mois à l’abri de la lumière et de la chaleur. Personnellement, je stocke mes macérâts hydro-glycériné au réfrigérateur.

Les bienfaits du macérât hydro-glycériné de lierre ?

→ Favorise la cicatrisation.
→ Calme les douleurs rhumatismales.
→ Névralgique : Il apaise les migraines et les maux de tête (intégrer dans un baume, par exemple).
→ Anti-cellulite et drainant.
→ Réduit l’effet « peau d’orange ».
→ Raffermit la peau.
→ Apaise les irritations cutanées.
→ Apporte de la souplesse et de la douceur aux cheveux.

Comment utiliser le macérât hydro-glycériné de lierre ?

Vous pouvez intégrer votre macérât dans un baume, une crème, un gel, un sérum « maison » contre la cellulite et l’effet peau d’orange, pour apaiser les jambes lourdes, les douleurs liées aux rhumatismes ou les névralgies.

Vous pouvez également rajouter quelques gouttes de macérât de lierre à votre shampoing habituel pour adoucir et assouplir vos cheveux. Le macérât de lierre apaise les démangeaisons du cuir chevelu.

Selon le type de préparation, vous pouvez intégrer jusqu’à 50 % de macérât hydro-glycériné de
lierre : (entre 5 et 10 % pour un baume ou une crème et jusqu’à 50 % pour un gel).

 

Important

Si vous réalisez des recettes de cosmétiques, de soins, d’entretien de la maison ou autre DIY présentées sur ce blog, Herbio’tiful décline toute responsabilité quant aux éventuelles allergies ou mauvaises manipulations.
Veillez à prendre toutes les précautions de confection et d’usage.
L’utilisation des huiles essentielles n’est pas anodine, veillez à prendre les précautions d’usages : test d’innocuité, précautions d’emploi….

Rendez-vous sur Hellocoton !

  9 comments for “Macérât hydro-glycériné de lierre grimpant : Recette et bienfaits

  1. 12 septembre 2015 at 9 h 56 min

    Je fait des macérâts huileux de lierre (que j’utilise pour réaliser une huile de massage anti celullite) mais je ne savait pas pour le MHG. Merci de ces infos !
    A bientôt.
    Delphine

  2. 12 septembre 2015 at 21 h 45 min

    Merci pour ces infos !
    Bisous

  3. 13 septembre 2015 at 6 h 40 min

    Bonjour Séverine,
    Voilà donc une nouvelle recette avec ce fameux lierre grimpant (que j’ai fini par trouver sur 1 arbre !). Je suis très intéressée par ses propriétés antirhumatismales (souffrant d’arthrose de la hanche) et vais l’intégrer à ma préparation d’huiles de massage.
    À la lecture de tes billets, je lui ai découvert de nombreuses utilisations très pratiques dans des domaines variés, je te remercie pour ces partages.
    À bientôt

    • 13 septembre 2015 at 8 h 47 min

      Avec plaisir Clémentine.
      Je n’ai pas de problème d’arthrose mais ça vaut le coup d’essayer. Sur la cellulite (car ça, j’en ai !), ça lisse la peau et élimine l’effet peau d’orange avec un peu de temps et de rigueur.
      Bon dimanche.

  4. 14 septembre 2015 at 14 h 12 min

    Coucou ! On st bien d’accord : c’est le lierre qui pousse sur les souches dans les jardins ? Si oui, je teste de suite 🙂 Merci et gros bisous. La Brune.

    • 14 septembre 2015 at 18 h 37 min

      Coucou LaBrune, C’est bien ça. Tu peux tester.
      Bises

      • 15 septembre 2015 at 13 h 55 min

        Génial 🙂 Je ferai une photo du résultat ! Gros bisous <3

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.