Recette d’huile de massage pour soulager la cystite 

 

Copyright http://essence-tea-tree.fr/

Article invité proposé par Natalia du site essence-tea-tree.fr

Le calvaire des cystites à répétition est connu par un grand nombre de femmes à travers le monde entier. Les traitements antibiotiques ont des effets immédiats incontestables sur cette maladie, mais en même temps ils déséquilibrent la flore intestinale et vaginale ce qui favorise les récidives et entraîne le cercle vicieux de la cystite à répétition.
Ainsi, un soin à base d’huiles essentielles aux effets antibactériens peut être une bonne alternative pour remédier à ce problème.

Ingrédients :

10 gouttes de HE Tea tree
10 gouttes d’HE Thym à thymol (Thym vulgaire chymotype thymol)
10 gouttes d’HE Sarriette des montagnes (Satureja montana)
15 gouttes d’HE Lavande vrais (Lavandula officinalis ou angustifolia)
10 gouttes de HE Ravintsara (Cinnamomum camphora)
1 culière à soupe de l’huile d’amande douce

Réalisation

Dans un flacon en verre de couleur foncée, mélangez les huiles essentielles avec l’huile d’amande douce.
Dès les premiers signes de l’infection, utilisez 6 à 10 gouttes pour masser le bas du ventre et le bas du dos 3 fois par jour pendant au moins une semaine, maximum 10 jours.
Pour prévenir les récidives, renouvelez ce traitement sur 5 jours une fois par mois.

Conservation

Pour conserver les propriétés des huiles essentielles, gardez ce mélange fermé dans un endroit sec et à l’abri de la lumière.

Modes d’actions

L’action de l’huile essentielle de tea tree, antibactérien puissant, va entraîner la perte de matériau dense en électrons dans les cellules pathogènes et stimulera ainsi leur autodestruction. D’ailleurs ces capacités immunostimulantes aideront à renforcer le système immunitaire pour limiter/éviter des récidives.

L’huile essentielle de thym à thymol avec l’huile essentielle de sarriette des montagnes vont former une synergie redoutable contre l’Escherichia coli avec leurs deux composants principaux thymol et carvacrol. Leurs actions vont endommager les membranes des cellules de la bactérie et entraîner leur désintégration.

L’huile essentielle de lavande vraie possède le pouvoir anesthésiant grâce aux linalols et acétates de linalyle majoritairement présents dans cette huile. En outre, l’action de ces éléments aide à stimuler le système nerveux central.

L’huile essentielle de ravintsara permet surtout de faciliter la pénétration des autres éléments dans l’organisme à travers la barrière cutanée. Cette action est due à son composant principal 1,8 cinéole.

L’huile d’amande douce en plus de servir de base de mélange des huiles essentielles a également des propriétés anti-inflammatoires et antalgiques qui vont renforcer les effets des huiles essentielles.

Effets du massage 

Les effets à la fois anti-inflammatoires, anesthésiants, immunostimulants et neurotoniques de ce mélange aident à apaiser la douleur, à éliminer les bactéries, contribuent à l’équilibre du système nerveux et au renforcement de l’immunité. 

Pour plus d’information sur les effets de tea tree dans le traitement de la cystite consultez cet article 

Précaution d’emploi 

Ne pas utiliser chez les femmes enceintes et les enfants de moins de 3 ans.
Toutes les huiles essentielles doivent être utilisées avec précaution et avec les doses recommandées. En cas de peaux sensibles, testez-les avant la première utilisation : Mettez 2-3 gouttes d’HE au creux du coude et attendez quelques heures.
Un avis médical est nécessaire pour les personnes souffrant d’asthme ou d’épilepsie.
Sources : 

Jean BRUNETON – Pharmacognosie, phytochimie, plantes médicinales

J.E. Gustafson, Y.C. Liew, S. Chew, J. Markham, H.C. Bell, S.G. Wyllie and J.R. Warmington – Effects of tea tree oil on Escherichia coli – Letters in Applied Microbiology 1998, 26, 194–198.

Antonio Diego Brandão Melo, Amanda Figueiredo Amaral, Gustavo Schaefer, Fernando Bittencourt Luciano, Carla de Andrade, Leandro Batista Costa, and Marcos Horácio Rostagno – Antimicrobial effect against different bacterial strains and bacterial adaptation to essential oils used as feed additives – Can J Vet Res. 2015 Oct; 79(4): 285–289.

Filippo Fratinia, Sergio Casellab, Michele Leonardib, Francesca Pisseric, Valentina Virginia Ebania, Laura Pistellid, Luisa Pistellib – Antibacterial activity of essential oils, their blends and mixtures of their main constituents against some strains supporting livestock mastitis – Fitoterapia, Volume 96, July 2014, Pages 1–7.

Alessandra T Peana, M.Graziella De Montisa, Eugenio Nieddua, M.Teresa Spanoa, Paolo S D’Aquilaa, Proto Pippiab – Profile of spinal and supra-spinal antinociception of (−)-linalool – European Journal of Pharmacology, Volume 485, Issues 1–3, 6 February 2004, Pages 165–174.




Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *