Shampoing sec maison – Diy

Crédit photo Herbio'tiful

Crédit photo Herbio’tiful

Pour réaliser un shampoing sec ?

En ce moment, j’essaie de stimuler la repousse de mes cheveux et j’ai donc décidé de les laisser un peu en paix en espaçant le plus possible les shampoings.
Pour éviter d’avoir les cheveux gras, j’alterne les shampoings « classiques » avec des shampoings secs.

J’avoue qu’au départ, j’étais très sceptique, car il y a quelques années, j’avais déjà tenté l’expérience avec du bicarbonate de soude et le résultat était loin d’être convainquant et m’avait irrité le cuir chevelu.
Pour ne pas rester sur une mauvaise impression, j’ai revu la recette et j’ai effectué plusieurs tests pour trouver LA recette qui me convient.

Ingrédients

20 g d’argile blanche
20 g de maïzena
20 g de poudre d’ortie
10 gouttes d’huile essentielle de citron

Réalisation

1/ Mélangez l’argile blanche, la maïzena et la poudre d’ortie dans un bol.
2/ Déposez les gouttes d’huile essentielle de citron et remuez de nouveau.
3/ Stockez dans un pot ou une boîte hermétique.

Conservation : 6 mois si le mélange ne prend pas l’humidité.

Crédit photo Herbio'tiful

Crédit photo Herbio’tiful

Comment utiliser le shampoing sec?

1/ Répartissez la poudre sur les cheveux.
2/ Massez délicatement en insistant sur les tempes et les racines.
3/ Laissez poser 5 à 10 minutes.
4/ Brossez vos cheveux pour retirer la poudre. (Personnellement, je brosse dans un premier temps la tête vers le bas pour faire tomber un maximum de poudre).

Le choix des ingrédients

L’argile blanche est absorbante et nettoyante. Elle est très douce pour les cheveux et non irritante.

La maïzena absorbe elle aussi l’excès de sébum, mais donne une touche de douceur et de soyeux. La maïzena peut être remplacée par de la poudre de riz, de l’arrow-root ou de la fécule de pomme de terre.

La poudre d’ortie à l’avantage d’être un nettoyant doux pour les cheveux, mais en plus de tonifier la microcirculation du cuir chevelu, de favoriser la repousse et de limiter les pellicules et les excès de sébum.

L’huile essentielle de citron est déodorante, antibactérienne et favorise la brillance des cheveux. On peut la remplacer par de l’huile essentielle de lavande vraie, de Tea-tree, de romarin à verbénone ou de Bay Saint-Thomas.

Le résultat

Mon bilan est plutôt mitigé !

La recette tient sa promesse en absorbant l’excès de sébum et en permettant d’espacer les shampoings. Sur ce point, je suis ravie. On a une sensation de fraîcheur grâce à l’huile essentielle de citron et de propreté même si la sensation est différente de celle d’un shampoing classique.

Par contre, je pense que c’est lié au fait que j’ai les cheveux épais, mais j’ai eu du mal à retirer toute la poudre. Mes cheveux étaient tout emmêlés (je les avais pourtant démêlés avant d’appliquer le shampoing sec pour faciliter l’application), mes cheveux ont gonflé, sont devenus indomptables et frisottant. Impossible de les laisser libres, j’ai dû les natter.

Autre point, la prochaine fois, je stockerai le shampoing sec dans un saupoudreur, car la maïzena est très volatile et j’en ai mis partout !

 

Important

Si vous réalisez des recettes de cosmétiques, de soins, d’entretien de la maison ou autre DIY présentées sur ce blog, Herbio’tiful décline toute responsabilité quant aux éventuelles allergies ou mauvaises manipulations.
Veillez à prendre toutes les précautions de confection et d’usage.
L’utilisation des huiles essentielles n’est pas anodine, veillez à prendre les précautions d’usages : test d’innocuité, précautions d’emploi….

Rendez-vous sur Hellocoton !

  8 comments for “Shampoing sec maison – Diy

  1. 25 mars 2015 at 13 h 31 min

    Je plussoie le saupoudreur ! Sinon tu peux aussi essayer de trouver un vaporisateur pour poudre, comme on trouvait sur les coiffeuses des grands-mères ! Je n’ai jamais fait de shampoing sec, mais j’en entends beaucoup de bien. J’ai aussi lu que certaines filles utilisent du cacao pour colorer la poudre. Comme cela, si tu n’arrives pas à bien enlever les résidus, ça se voit moins ! A bientôt !

    • 25 mars 2015 at 16 h 28 min

      Merci Orlane pour toutes ces bonnes idées !
      Je n’avais jamais entendu parlé de vaporisateur pour poudres, je vais essayer de trouver ça sur le net car j’aime bien le concept.
      Quant au cacao, j’avais en effet vu des recettes mais je n’avais pas compris l’intérêt. Merci pour cet éclaircissement !

      A très bientôt.
      Passe une belle journée.

  2. 25 mars 2015 at 16 h 55 min

    Euh pas super tentée par les shampooings secs pour ma part … !

    Bisous ma belle

    • 25 mars 2015 at 19 h 06 min

      Je te comprends, il m’a fallu du temps pour m’y mettre.

      Bisous Kakou. Passe une bonne soirée.

  3. 25 mars 2015 at 22 h 20 min

    La poste d’ortie, c’est une bonne idée! Je vais essayer! Comme je suis brune, je colle mon shampoing sec avec du rhasoul, et je vais essayer l’application au pinceau pour éviter d’en mettre sur mon cuir chevelu. …. ça met permet de tenir un jour voie deux!

    • 26 mars 2015 at 7 h 10 min

      Le Rhassoul, c’est une bonne idée aussi. Je vais essayer pour le prochain, ça évitera les petits grains blancs de l’argile blanche.
      Merci Nathalie

  4. 4 avril 2015 at 17 h 33 min

    A une époque, je m’en était fait un avec juste maizena+cacao. (car le voile blanc en haut du crane,c’était pas top. j’avais du mal aussi a éliminer toute la poudre).

    Ensuite, j’ai utilisé du rhassoul : http://www.youtube.com/watch?v=muWMe2D-bAg
    et je l’ai définitivement adopté.

    • 5 avril 2015 at 10 h 23 min

      Merci !
      J’ai vu ta vidéo sur ton blog où justement tu parlais du rhassoul pour les shampoings secs.
      Je n’y avais pas pensé mais c’est une super idée.
      Je vais essayer avec du rhassoul car en effet l’effet « pellicules » n’est pas top avec simplement la Maizena.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.