Slow Cosmétique « Le défi des sirènes Slow » NON au plastique dans les cosmétiques!

Je vous ai déjà parlé de mon engagement dans l’association Slow Cosmétique. Aujourd’hui, je présente un événement qui sera organisé le samedi 17 mars 2018 par l’association Slow Cosmétique « Le défi des sirènes Slow ».

Petit résumé, la Slow Cosmétique, c’est quoi ?

L’association Slow Cosmétique, à buts non lucratif, propose de consommer la beauté autrement : moins, mais mieux ! Les membres bénévoles de l’Association remettent la Mention « Slow Cosmétique » uniquement aux marques engagées pour une beauté écologique, éthique et raisonnable. L’Association oeuvre depuis 2012 à sensibiliser le public et les acteurs du marché cosmétique pour les orienter vers l’alternative responsable et positive que représente le mouvement.
La Mention s’est depuis imposée comme un gage de qualité éthique et écologique auquel le public peut se fier pour ses choix de produits cosmétiques.
L’association Slow Cosmétique propose une boutique regroupant tous les producteurs de cosmétiques ayant obtenue la Mention.

L’Association Slow Cosmétique dénonce depuis 2012 la présence inutile de plastiques en tous genres dans les produits de beauté. Les bien connues microbilles sont en passe d’être interdites progressivement en Europe, mais il reste encore beaucoup à faire en ce qui concerne les autres ingrédients susceptibles de devenir des microplastiques polluants.

Quels plastiques dans mes cosmétiques ?

Vous connaissez déjà les microbilles, ces particules de plastique dans les gommages, gels douche ou dentifrice qui se retrouvent dans le fond des océans depuis des années. Les microbilles des cosmétiques seront bientôt interdites dans plusieurs pays, mais hélas elles ne constituent qu’une partie des plastiques dans les cosmétiques. Les lois en cours de développement ne tiennent en effet malheureusement pas compte des silicones et autres plastiques « liquides » qui se retrouvent dans beaucoup de cosmétiques à rincer ou dans le maquillage…

La cosmétique conventionnelle apprécie les propriétés « glissantes » des plastiques, et on en trouve donc dans toutes sortes de produits : savon, shampoing, dentifrice, lotion pour bébé, crème hydratante, fond de teint, déodorant, et même parfums, le plastique s’invite partout et vous vous en appliquez sans le savoir à longueur de journée et de vie.

Tous ces plastiques sont à l’origine des fameux « microplastiques » qui polluent. Il faut que les autorités le reconnaissent ! Il faut aussi que l’opinion publique sache que l’impact sur l’environnement n’est pas nul, et qu’en outre certains plastiques (dimethicone et certains polyquats) sont polémiques pour la santé. On l’aura compris, la présence de ces microplastiques est problématique à la fois pour l’environnement (faune et flore), mais aussi pour notre santé.

Que fait le mouvement Slow Cosmétique contre ces plastiques ?

L’Association Slow Cosmétique et son président Julien Kaibeck militent auprès des institutions pour une interdiction totale des plastiques dans les cosmétiques.

Pour informer le public des enjeux et de l’importance de la question des microplastiques, la Slow Cosmétique recommande de choisir des produits sans aucun plastique dans les formules (en se fiant notamment à la Mention Slow Cosmétique et aux artisans engagés qu’elle récompense).

Le mouvement Slow Cosmétique mène aussi ponctuellement des campagnes ciblées, comme en février-mars 2018, avec la diffusion de visuels chocs et l’organisation d’une journée internationale de mobilisation citoyenne appelée « Défi des sirènes Slow ».

Militez avec nous contre les plastiques !

1. Relayez la campagne auprès de tous vos contacts, en un mot : ouvrez le débat ! ICI le lien de l’événement Facebook.
2. Participez au Défi des sirènes Slow le 17 mars 2018 depuis chez vous ou en rejoignant un groupe dans une ville alentours (rendez-vous sur Facebook pour voir les villes et heures) :
> Rassemblez des produits contenant des plastiques et placez-les dans une épuisette (ou une passoire de cuisine).
> Prenez-vous en photo.
> Postez votre photo sur les réseaux sociaux avec le slogan “Pas de plastique dans mes cosmétiques !” et #slowcosmetique
3. Rejoignez le Groupe Facebook Officiel pour partager votre photo avec la communauté Slow Cosmétique.
4. Choisissez toute l’année des produits sans plastiques pour toute la famille, notamment sur la boutique collaborative Slow-cosmetique.com (les produits lauréats de la Mention Slow Cosmétique sont sans plastiques liquides et sans microplastiques).

Comment les identifier dans une liste d’ingrédients (INCI) ?

Repérez et écartez illico les dérivés de plastiques avec les mots suivants :
terminaisons en -one, -oxane, -siloxane, -polymer-, -vinyl
mots composés avec -co-polymer- 
mots composés avec -acrylate-
la plupart des mots composés avec -polyquat-
le polyethylène
la plupart des mots contenant -carbomer-

Pour aller plus loin

Stop à tous les plastiques dans les cosmétiques ! (Explication du problème et position du mouvement Slow Cosmétique)
La Slow Cosmétique au Sénat belge (Notre action auprès des institutions gouvernementales)
Pourquoi éviter les silicones dans les cosmétiques ? (Focus sur cette famille de plastiques)




Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.