Interview de Camille Choplin, autrice de « Tout le monde ne raffole pas des brocolis »

Aujourd’hui, je vous présente Camille, créatrice du célèbre blog bordelais « écologirl, militante du bon sens ! »  ou elle partage ses bons plans et astuces écolo et récemment autrice d’un premier roman « Tout le monde ne raffole pas des brocolis » qui sort aujourd’hui en librairie.

Camille, comment es-tu devenu autrice ? Peux-tu nous raconter ton parcours ?

J’ai créé mon blog en 2006 pour partager mes découvertes autour d’un « quotidien plus écolo ». A l’époque, ce n’était pas trop à la mode encore, les gens trouvaient mon projet un peu bizarre. Mais j’ai continué mon bonhomme de chemin et la prise de conscience a été grandissante.

En décembre 2016, j’ai lu le roman de Raphaëlle Giordano, « Ta nouvelle vie commence  quand tu comprends que tu n’en as qu’une ». C’est un livre de développement personnel caché dans un roman. J’ai trouvé l’idée géniale et je me suis dit qu’il fallait faire la même chose avec l’écologie. Je pensais au départ écrire un recueil de nouvelles, j’ai commencé à coucher sur le papier mes premières idées.

Et en janvier 2017, je reçois un message d’une éditrice indépendante qui souhaite me rencontrer car elle est fan de mon blog. On se voit, elle me propose la rédaction d’un guide pratique. Je lui réponds que j’ai plutôt une idée de fiction. Nous concluons avec le projet de roman !

Elle est devenue mon agent littéraire et c’est grâce à elle que j’ai trouvé facilement un éditeur. Je lui dois énormément !

Peux-tu nous parler de ton roman ?

C’est un roman « feel good », on le lit facilement. Mes trois héroïnes vont chacune vivre des expériences plus ou moins en lien avec l’écologie (bien-être, nutrition, énergie…) et apprendre beaucoup sur elles-mêmes et les autres. De nombreuses pistes de petites actions, individuelles ou collectives, sont proposées sur un ton léger.

Quelles sont tes sources d’inspiration ?

La vie ! Je suis très curieuse de nature, je m’intéresse à tout ce qui se passe autour de moi, aux gens, aux initiatives. Dans le roman, je compile plein de choses que je connais… et j’en ai encore beaucoup à dire ! Chaque jour apporte son lot de découvertes, c’est une source d’inspiration inépuisable.

Dans les remerciements à la fin du roman, j’ai remercié mes enfants d’être une source  d’inspiration incroyable. J’ai très envie d’écrire des histoires pour les enfants également.

As-tu eu des rituels d’écriture ? (des moments dans la journée où tu te sentais le mieux pour écrire, un carré de chocolat ou un thé avant de te lancer dans l’écriture…)

Pas vraiment. Je pensais à mon histoire dans la journée (sous la douche, sur mon vélo…). Et puis le soir, quand les enfants étaient couchés, j’allumais mon ordinateur pour écrire. Mais il m’arrivait aussi d’écrire ailleurs, dans des cafés, des espaces de coworking et même dans les gradins pendant le cours de basket de mon fils ! On est loin de l’image de l’écrivain.e ermite qui écrit dans le silence absolu !

As-tu rencontré des difficultés dans l’écriture ou la publication de ton roman ?

Tout s’est fait très simplement et facilement entre l’appel de celle qui allait devenir mon agent et les négociations avec l’éditeur. En ce qui concerne l’écriture, je n’ai pas connu le syndrome de la page blanche. Parfois je manquais de motivation ou la fatigue se faisait sentir. Mais quand j’étais prête à me lancer, ça venait tout seul à chaque fois !

Le deuxième est-il en prévision ?

J’ai déjà quelques idées. Reste à voir vers lesquelles je vais m’orienter en priorité.

As-tu d’autres projets ?

Plein ! Ce ne sont pas les idées qui manquent mais le temps !

Où pourra-t-on trouver ton livre ? Où retrouver tes actualités ?

Dans toutes les bonnes librairies ! J’espère qu’il trouvera un bel écho auprès des libraires mais aussi dans d’autres endroits comme les bureaux de presse ou les espaces culturels des hypermarchés !

https://www.placedeslibraires.fr/livre/9782755640182-tout-le-monde-ne-raffole-pas-des-brocolis-choplin-camille/




Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.