Le chardon-Marie, Silybum marianum propriétés et utilisations

Le chardon-Marie, Silybum marianum, est une grande plante bisannuelle pouvant atteindre 1,70 m de hauteur. Sa tige, puissante, atteint souvent 1 m et ses grandes feuilles alternes, vert tendre, sont tachetées de blanc. Les fleurs sont groupées en un capitule arrondi, chaque chardon-Marie produit entre 5 et 7 capitules. Les feuilles sont piquantes! Elles possèdent des épines pointues et irritantes.

On trouve fréquemment le chardon-Marie dans les friches, les talus, les zones fraîches et incultes.

Le chardon-Marie en cuisine

Les feuilles se consomment cuites à la vapeur et ont un goût d’artichaut. Elles sont délicieuses, mais difficiles à préparer, car il faut d’abord éliminer tous ces piquants ! C’est un travail minutieux, mais on est récompensé par son goût fin et délicat.
Les feuilles peuvent être utilisées en omelette, tarte, quiche, cake, gratin, salade, potage… On consomme les feuilles de mars à mai, avant que la fleur monte en graines, car les feuilles deviennent alors plus amères.

Les racines sont comestibles et charnues. Elles se cuisinent généralement avec des plats en sauce.

Les graines peuvent s’utiliser comme les graines de tournesol, grillées ou non, pour accompagner une salade, un apéritif…

Le réceptacle des capitules se consomme cru ou cuit. Leur goût évoque celui des cœurs d’artichaut, fin et délicat.

Les propriétés médicinales du chardon-Marie

Plante hépatoprotectrice grâce à la Sylvymarine qu’il contient, le chardon-Marie est l’ami du foie. On l’utilise en cas de foie engorgé, de cirrhose, de la jaunisse, d’hépatite, de dysfonctionnement de la vésicule biliaire et d’intoxication alimentaire.
Le chardon-Marie est utilisé en complément des traitements anticancéreux pour atténuer les effets nocifs sur le foie des traitements de chimiothérapie.

Drainant et dépuratif, il est employé en complément dans les régimes minceurs, le traitement de la cellulite ou de la rétention d’eau.

Les semences sont utilisées contre l’hypotension et sont hémostatiques (elles réduisent les petites hémorragies en cas de règles abondantes ou de saignements de nez fréquent). En décoction, elles sont utilisées pour chasser la gueule de bois.

Riche en vitamine E, le chardon-Marie est antioxydant et permet de lutter contre le vieillissement prématuré de la peau

Posologie

En infusion, 15 g de feuilles sèches par litre d’eau infusé 10 à 15 minutes. Prenez 3 à 4 tasses par jours, en dehors des repas.

En cure de 3 semaines avec 1 semaine d’arrêt. Le chardon-Marie peut être consommé sur de longue période.

Il n’y a pas d’interaction avec les traitements allopathiques.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.