L’ajowan, Trachyspermum ammi : propriétés médicinales, bienfaits et utilisations

800px-carom

Crédit photo Wikimedia commons

L’ajowanTrachyspermum ammi, est une plante herbacée annuelle, de la famille des ombellifères, originaire de l’Asie Mineure et du Moyen-Orient. 

Elle produit de petites graines dont le goût et l’odeur sont proche du thym, mais en plus piquant et poivré. On surnomme souvent l’ajowan, le thym indien. La ressemblance avec le thym ne s’arrête pas au goût, car les graines contiennent elles aussi des huiles essentielles de thymol.

L’ajowan est une plante utilisée en médecine ayurvédique et dans la cuisine indienne pour son goût prononcé et ses propriétés digestives.

Les propriétés médicinales de l’ajowan

Les graines

Les graines d’ajowan favorisent la digestion, l’appétit et le transit intestinal en augmentant les sécrétions gastro-intestinales. Elles favorisent l’élimination des vers parasitaires intestinaux, traitent les infections gastriques et intestinales comme les diarrhées ou la dysenterie.

Elles sont utilisées en médecine ayurvédique pour traiter et prévenir les maladies de la sphère digestive et ORL ainsi que les douleurs musculaires et rhumatismales. Son nom sanskrit est « Yamini ».

Les graines sont mâchées, réduitent en poudre ou employées en décoction.

Le thymol, contenu dans les graines à des propriétés anesthésiques, antibactériennes et antifongiques.

Ces graines sont riches en fibres, minéraux, vitamines et antioxydants.

Un mélange composé de curcuma, de fenugrec et d’ajowan est employé pour détoxifier et purifier l’organisme de ses déchets, notamment après des repas lourds et alcoolisés.

L’huile essentielle

En Inde, l’huile essentielle et les graines d’ajowan rentrent dans la composition de remède contre la toux, la grippe, les rhumes, les bronchites et l’asthme.

L’huile essentielle d’ajowan est antiseptique, antifongique, tonifiante, énergisante, antibactérienne à large spectre. Son action est réputée dans la prévention des maux de l’hiver (grippes, rhume, gastro-entérite….), les infections ORL, urinaires et gastriques.

En application locale (diluée dans de l’huile végétale), elle permet de désinfecter de petites plaies superficielles, traite un grand nombre de troubles dermatologiques (eczéma, psoriasis, gale, teigne, mycoses…), assainit l’épiderme en profondeur et régule le sébum.

Elle sert également à soulager les douleurs articulaires et rhumatismales (huile de massage ou baume).

En bain de bouche, elle traite et prévient les aphtes, les gingivites, les caries dentaires et anesthésie les douleurs liées aux maux de dents. En Inde, on trouve du dentifrice contenant de la poudre d’ajowan en prévention des maladies bucco-dentaires.

Les usages culinaires de l’ajowan

Cette épice est souvent concassée pour être saupoudrée sur les plats. Elle parfume les plats de riz, de viande et de légumes.
Au Pakistan, l’ajowan rentre dans la composition d’un pain nommé ajowan paratha.
En Inde, on l’utilise dans les plats sucrés ou salés. On en retrouve dans les biscuits, les snacks, les sauces, la soupe et le thé.

Précautions

Favorisant les sécrétions gastro-intestinales, les graines d’ajowan peuvent aggraver les ulcères ou les diarrhées.
La consommation des graines à des fins thérapeutique est déconseillée aux personnes souffrant de maladies hépatiques et digestives.

L’huile essentielle d’ajowan est dermocaustique. Elle ne doit jamais être utilisée pure sur la peau.

L’huile essentielle est déconseillée aux femmes enceintes et aux enfants de moins de 6 ans.

Graines et huile essentielle sont très fortement déconseillées aux personnes souffrant d’épilepsie.

 

Important

L’ensemble des informations mentionnées n’est donné qu’à titre indicatif et ne peut en aucun cas remplacer un avis médical précis pour chaque personne. Veuillez consulter votre pharmacien ou praticien avant tout usage.

 




Rendez-vous sur Hellocoton !

  1 comment for “L’ajowan, Trachyspermum ammi : propriétés médicinales, bienfaits et utilisations

  1. 6 novembre 2016 at 12 h 07 min

    Très intéressant, je ne connaissais pas du tout. Je vais en acheter car je vais faire un petit tour chez Velan la semaine prochaine, rien de mieux qu’une épicerie indienne !
    Merci Séverine, j’aime toujours autant tes posts sur les plantes.
    Bises, bon dimanche au jardin 🙂

Laisser un commentaire