Baume respiratoire aux huiles essentielles

Crédit photo Herbio'tiful

Crédit photo Herbio’tiful

Le baume respiratoire décongestionne les voies respiratoires et apaise la toux dans les cas de bronchite, de toux, de toux allergique ou chronique, d’asthme et de rhume.

Ingrédients

20 g d’huile de Noyaux d’abricot
5 g de cire d’abeille
15 gouttes d’huile essentielle Eucalyptus globulus
10 gouttes d’huile essentielle Romarin à cinéole
15 gouttes d’huile essentielle Menthe des champs
10 gouttes d’huile essentielle Pin sylvestre

Réalisation

1/ Au bain-marie, faites fondre la cire d’abeille dans l’huile de noyau d’abricot.
2/ Une fois la cire fondue, retirez du feu et ajoutez les huiles essentielles. Remuez.
3/ Stockez dans un pot hermétique et préalablement désinfecté. La préparation durcit rapidement, n’attendez pas !
4/ Laissez refroidir 4 h minimum avant utilisation.

Conservation : Le baume respiratoire se conserve environ 6 mois. Pour limiter le rancissement de l’huile, vous pouvez ajouter 10 gouttes de vitamine E en même temps que les huiles essentielles.

Le choix des ingrédients

L’huile essentielle de Romarin à cinéole est mucolytique et expectorante. C’est une huile essentielle protectrice des voies respiratoires.

L’huile essentielle Eucalyptus globulus traite les infections et les inflammations des voies respiratoires. Analgésique, elle apaise les douleurs liées aux troubles respiratoires comme les maux de tête causés par les sinusites.

L’huile essentielle Menthe des champs décongestionne les muqueuses et favorise la libération des voies respiratoires. Elle réduit les céphalées causées par les troubles respiratoires, apporte une sensation de fraîcheur. Elle est notamment recommandée en cas de sinusite aiguë.

L’huile essentielle Pin sylvestre est un antiseptique respiratoire et expectorante.

L’huile végétale de noyaux d’abricot peut être remplacée par une autre huile végétale. J’ai choisi cette huile pour son pouvoir pénétrant qui facilité l’absorption des huiles essentielles. L’huile de noisette, de macadamia, de jojoba…ont des propriétés similaires.

Comment l’utiliser ?

→ En cas de difficulté respiratoire ou de toux liée à une bronchite, un encombrement pulmonaire, de l’asthme, de la toux ou un rhume. Appliquez le baume respiratoire sur la poitrine, le plexus solaire et le dos en massant doucement.

Vous pouvez appliquer le baume en massage 3 fois par jour en fonction de vos besoins.
Appliquez-le 30 minutes avant le coucher pour faciliter l’endormissement en cas de troubles respiratoires.

→ Si vous souhaitez faire une inhalation, remplissez un bol d’eau bouillante et mélangez une cuillère à soupe de baume dans l’eau. Placez votre visage au-dessus du bol et recouvrez votre tête avec une serviette de bain. Respirez pendant 3 à 5 minutes.

→ En cas de grippe, d’angine et d’infection hivernale virale ou bactérienne. Appliquez le baume en massage dans le dos, sur le plexus solaire et sur la plante des pieds.

Précautions

Ne pas utiliser chez la femme enceinte ou allaitant ainsi que chez l’enfant.
Ne pas appliquer sur les muqueuses.
Ne pas ingérer.
Avant application, réaliser un test d’innocuité sur le pli du coude.

 

Important

Si vous réalisez des recettes de cosmétiques, de soins, d’entretien de la maison ou autre DIY présentées sur ce blog, Herbio’tiful décline toute responsabilité quant aux éventuelles allergies ou mauvaises manipulations.
Veillez à prendre toutes les précautions de confection et d’usage.
L’utilisation des huiles essentielles n’est pas anodine, veillez à prendre les précautions d’usages : test d’innocuité, précautions d’emploi….




Rendez-vous sur Hellocoton !

  8 comments for “Baume respiratoire aux huiles essentielles

  1. 13 novembre 2015 at 19 h 28 min

    Bonsoir Séverine
    une très belle recette ce baume…
    j’imagine que tu as déjà pu tester son efficacité ? 😉
    bon week-end
    Céline

    • 14 novembre 2015 at 9 h 31 min

      Coucou Céline,
      Oui malheureusement, j’ai testé il y à quelques semaines avec un gros rhume…ça m’a soulagé, surtout pour la nuit mais je me serais bien passé de ce rhume qui m’a mis KO pendant 15 jours.
      Bon week-end.
      A bientôt

  2. 14 novembre 2015 at 17 h 06 min

    Coucou !

    15 jours ! Et ben… J’espère que te sens mieux maintenant ?

    Peut-on mettre de l’eucalyptus smithii à la place du globulus et la menthe poivrée au lieu de celle des champs ?
    Bisous

  3. 15 novembre 2015 at 18 h 17 min

    Bonsoir Séverine,
    Ta recette va m’être très utile et je pense la réaliser très vite car je souffre de sinusite dès que le temps est humide. Je fais des inhalations plutôt efficaces mais n’ai jamais pensé à préparer un baume, je suis donc particulièrement contente de trouver cet article.
    Dis-moi, je ne connais pas la menthe des champs mais ai à disposition de la menthe poivrée et de la menthe verte, je pense que je vais remplacer.
    Merci pour cette recette, passe une semaine paisible.

    • 16 novembre 2015 at 8 h 06 min

      Bonjour Clémentine,
      L’avantage du baume est que comme il se conserve longtemps, tu peux en faire pour l’hiver et en avoir en permanence sous la main.
      Tu peux en effet remplacer la menthe des champs par de la menthe poivrée et menthe verte, les indications ne sont pas les mêmes et je te conseille plutôt d’utiliser la menthe verte pour les sinusites.
      Bonne et douce semaine.

  4. peppine
    30 août 2016 at 18 h 21 min

    ou peut ont trouver déja pret a l’emploi cela

    • 30 août 2016 at 19 h 51 min

      Bonsoir,
      Le concept du blog est de vous inviter à « faire vous-même » vos produits de soin…
      Mais, je suppose que vus pouvez trouver des baumes équivalents en pharmacie.
      Bonne soirée.

  5. Casale
    18 novembre 2016 at 14 h 30 min

    Bonjour je trouve votre site super mais je trouve que vs mettez bcq d’huile essentielles non?
    Merci Cdt eliane

Laisser un commentaire