Les bienfaits de l’églantier et des cynorhodons

Crédit photo & Copyright Shutterstock

Crédit photo & Copyright Shutterstock

L’églantier, Rosa canina, est un arbuste grimpant arborant de belles fleurs rose pâle. Ce rosier sauvage pousse dans les prairies, les haies, les bords de route…

Son nom de canina vient du Moyen Âge ou l’églantier était employé pour soigner les morsures de chien enragé.

Les propriétés médicinales de l’églantier

L’églantier est riche en vitamines A, B1, B2, B3, C et K. Il contient également des flavonoïdes, des polyphénols et des huiles essentielles.

Les cynorhodons

Les cynorhodons (les baies de l’églantier) sont très riches en vitamine C, bien plus qu’une orange ! 100g de cynorhodons renferment 500 à 800 mg de vitamine C alors que l’orange en contient 95mg. Attention tout de même, en séchant, ses fruits perdent jusqu’à 80% de leur teneur en vitamine, il est donc conseillé de les consommer frais.

Les cynorhodons sont prescrits dans les cas de grippes et de rhumes. La vitamine C est réputée pour réduire la durée des symptômes grippaux. Les tisanes de cynorhodon décongestionnent les voies respiratoires, soulagent les maux de gorge et la toux.

Ils peuvent également être consommés en cas de fatigue, d’asthénie ou de convalescence.

Les pétales d’églantier

Les pétales peuvent être utilisées pour la fabrication de lotion ou de teinture mère comme cicatrisant, dans le traitement de la couperose ou pour réguler le sébum des peaux grasses. 

Astringents, les cataplasmes de pétales d’églantier sont anti-inflammatoires et soignent de petites blessures.

Les tisanes de pétales seront employées comme laxatif doux.

Les feuilles d’églantier

Les feuilles de l’églantier sont elles aussi astringentes. En tisane, elles calment les diarrhées et les irritations de l’intestin.

Consommer de l’églantier

Les pétales, les fruits et les feuilles se consomment en infusion ou décoction. Vous trouverez également des teintures mères et des macérat hydro-glycériné en pharmacie.

Il existe des confitures de cynorhodons sur le marché, ces confitures artisanales sont une excellente source de vitamine C, car bien que le fruit perdent de ses propriétés une fois cuit, la concentration de cette vitamine reste très importante.

Si vous cueillez des fruits d’églantier dans la nature, veillez à bien les nettoyer avant de les consommer. Ces fruits renferment entre la peau et les graines le fameux poil à gratter (d’où son nom populaire de gratte-cul). Il faut donc ouvrir le fruit, retirer le poil à gratter et consommer la peau et les graines. Pensez à vous protéger les voies respiratoires pendant ce nettoyage afin d’éviter les crises d’éternuement ou les démangeaisons…

Les pétales peuvent décorer un plat, une salade ou un dessert. Vous pouvez également réaliser des gelées de pétales d’églantier.

Rendez-vous sur Hellocoton !

  3 comments for “Les bienfaits de l’églantier et des cynorhodons

  1. 19 mars 2014 at 19 h 55 min

    Article bien intéressant !!! Faire le plein de vitamine C est super important en cet saison ! Merci. Bises et bonne soirée…

  2. 19 mars 2014 at 19 h 59 min

    Merci pour ces infos, je ne connaissais pas !
    Bisous

  3. Laure VIDAL
    12 mai 2018 at 22 h 37 min

    il va falloir que j’ajoute cela à ma liste des plantes à avoir sous la mains… Il se pourrait bien qu’à l’automne j’aille dans les bois chercher un rejet pour en mettre un dans mon jardin. en plus la fleur est très mellifère.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.