Le tulsi ou basilic sacré, plante ayurvédique

Le basilic sacré ou tulsi, Ocimum tenuiflorum ou Ocinum sanctum, est une plante de la famille des lamiacées qui pousse à l’état sauvage dans les forêts de l’Inde. La plante forme un petit arbuste d’une soixantaine de centimètres de haut.

En Inde, ses multiples vertus l’ont élevé au rang d’herbe sacrée. La plante a d’ailleurs une place centrale dans la médecine ayurvédique depuis plus de 5000 ans. Le terme « tulasi » signifie « incomparable » en langue Sanskrit.

Elle a été introduite en Europe, par le biais de l’Angleterre, au XVIIe siècle. Aujourd’hui, son utilisation est restreinte en Europe et la plante se trouve assez difficilement en herboristerie.

En médecine ayurvédique et tibétaine, le basilic sacré est considéré comme une panacée pouvant soigner tous les maux. Ses champs d’actions et de préventions sont larges ce qui en fait une plante intéressante en phytothérapie.

Les bienfaits du tulsi

La composition du tulsi comporte quelques mystères tous les principes n’ayant pas encore été identifiés. On peut déjà noter des vitamines A et C, de l’acide ursolique, du camphre, de l’eugénol, des sels minéraux et oligo-éléments.

La médecine ayurvédique encourage la consommation quotidienne de tulsi pour prévenir les maladies, améliorer les capacités physiques et mentales.

Le tulsi est une plante adaptogène qui permet à l’organisme de s’adapter plus facilement aux stress physiques et psychologiques. Il permet de clarifier l’esprit et de prendre du recul avec les problèmes du quotidien. Ses actions sont similaires à celles d’un anxiolytique ou d’un antidépresseur. Il améliore nettement la qualité du sommeil en facilitant l’endormissement et en limitant les réveils nocturnes.

Il stimule la concentration, la mémoire et les capacités cognitives.

Tonifiant naturel de l’organisme, il est prescrit en cas de fatigue, d’asthénie, de convalescence, de maladie neurodégénérative, de maladie d’Alzheimer.

Le basilic sacré réduit le niveau de glucose sanguin, améliore le profil lipidique et fluidifie la pression sanguine. C’est une plante préventive des risques cardiovasculaires.

Le tulsi accroît nos capacités défensives en stimulant notre système immunitaire et l’oxygénation du sang. Il a des vertus antimicrobiennes, antivirales, antifongiques et antiprotozoaires. On le recommande en cas de rhume, grippe, rhinite, affections virales, gastro-entérite, herpès labial.

Il augmente la production de glutathion, un puissant antioxydant, ce qui en fait une plante intéressante dans la lutte des radicaux libres et la prévention du cancer.

Cette plante protège notre corps des métaux lourds et des polluants (de type pesticides, médicaments, produits chimiques et rejets industriels) en stimulant le « nettoyage » de l’organisme. C’est une plante détoxifiante qui stimule le fonctionnement des émonctoires.

Sur la sphère digestive, le tulsi va améliorer la digestion et prévenir les ulcères gastriques.

En bain de bouche, il va limiter les risques de maladies bucco-dentaires et la mauvaise haleine.

Copyright Wikimedia Commons

Posologie

Faites infuser 5 grammes de feuilles de tulsi dans un demi-litre d’eau. Laissez infuser 10 minutes, filtrez et consommez jusqu’à 3 tasses par jour.

Précautions

Le tulsi réduit le taux de glycémie dans le sang. Il est déconseillé aux personnes souffrant de diabète.

PS : Le tulsi n’est pas une plante facile à trouver en herboristerie. J’achète le Tulsi en vrac sur Ayur-Vana.

Références bibliographiques

La médecine indienne de Sylvie Verbois – Éditions Eyrolles

Ayur-Vana

Le grand guide de l’ayurvéda de Kyran Vias – Éditions Marabout

Plantes & santé

Passeportsanté.net

Important

Ne pratiquez pas l’automédication, prenez conseil auprès d’un professionnel de santé pour vous assurer que cette plante vous convient.

L’ensemble des informations mentionnées n’est donné qu’à titre indicatif et ne peut en aucun cas remplacer un avis médical précis pour chaque personne. Veuillez consulter votre pharmacien ou médecin avant tout usage.

 


Rendez-vous sur Hellocoton !

  2 comments for “Le tulsi ou basilic sacré, plante ayurvédique

  1. Patou55
    27 août 2017 at 18 h 00 min

    bonjour, je ne comprends pas votre phrase « Il est déconseillé aux personnes souffrant de diabète » alors qu’il réduit le taux de glycémie ? Cordialement.

    • 28 août 2017 at 7 h 52 min

      Il est déconseillé sans avoir au prélable consulté votre médecin.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.